Je m'inscris

Pour recevoir des bons de réduction, des bons plans et transformer vos achats en cadeaux inscrivez-vous au Club "Parlons Bébé”.

Inscrivez-vous
 

Un bébé
un arbre

Inscrivez gratuitement bébé pour qu'il soit parrain d'un petit arbre et recevez son certificat de parrainage.

J'inscris mon bébé

Collecteur de lapinous

Collectez les codes lapinous et
transformez vos achats
en cadeaux !

En savoir +

Quatre choses à savoir sur les laits de croissance*

Ils sont spécialement élaborés pour les enfants de 1 à 3 ans sur le plan nutritionnel. La preuve par 4.

Votre bébé vient de souffler sa première bougie, et votre pédiatre vous a probablement recommandé de passer au lait de croissance*. Ils sont spécialement élaborés pour les enfants de 1 à 3 ans sur le plan nutritionnel. La preuve par 4.

1. Les laits de croissance permettent de couvrir les besoins en nutriments des enfants et de compenser les écarts

Entre 1 et 3 ans, les enfants ont des besoins nutritionnels spécifiques, différents des adultes. La diversification alimentaire, conditionnée bien souvent par nos modes de vie et nos propres habitudes, ne permet pas toujours d'y répondre. Pour compenser ces écarts, les laits de croissance sont recommandés.
Ils permettent en effet d’apporter du fer, des acides gras essentiels et des vitamines en quantité suffisante.
« La consommation de lait de croissance constitue donc un apport essentiel et complémentaire pour permettre à l’enfant de se rapprocher de l’équilibre alimentaire optimal, compte tenu de ses besoins nutritionnels spécifiques », explique le professeur Jean-Pierre Chouraqui, pédiatre, gastroentérologue et nutritionniste**.


2. Les laits de croissance contiennent du fer en grande quantité 

En effet, les laits de croissance contiennent jusqu’à 25 fois plus de fer que dans le lait de vache***. Le fer est notamment nécessaire au développement du système immunitaire, et contribue à la formation normale de l’hémoglobine et des cellules du sang.


3. Les laits de croissance contiennent moins de protéines que le lait de vache 

Les enfants de moins de 3 ans ont des besoins en protéines nettement inférieurs à ceux des adultes. De plus, le métabolisme des petits est encore en cours de développement. Les laits de croissance contiennent près de 2 fois moins de protéines que le lait de vache***, ce qui correspond plus spécifiquement aux besoins des bébés dans le cadre d’une alimentation diversifiée.


4. Les laits de croissance contiennent des lipides et des acides gras essentiels

Le terme « lipides » fait souvent peur aux parents, à tort ! Entre 1 et 3 ans, l’énergie dépensée par les enfants comparée à leurs poids et au développement de leur cerveau est considérable. Ils ont donc besoin d’un apport supérieur en lipides et notamment en acides gras essentiels. Les laits de croissance contiennent des acides gras essentiels dont l’acide alpha-linolénique (AAL) de la famille des Oméga 3 qui contribue au développement du tissu cérébral et nerveux de bébé. Et comme l’organisme n’est pas capable de les fabriquer, il faut les lui apporter !

 

     * Aliment lacté pour enfants en bas âge

   ** Source : Syndicat français des aliments de l’enfance

 *** Ciqual 2013. Lait de vache demi-écrémé UHT

Pour aller plus loin ...

X

Discutez en direct avec une diététicienne de 10h à 17h

 
.