Un Bébé un Arbre - En savoir plus

arbres plantés

Me connecter

Comment surmonter l'engorgement durant le sevrage ?

Au moment du sevrage de l’allaitement, un engorgement des seins peut se produire. Ce n’est pas grave, mais il est préférable de consulter un professionnel de santé.

Qu'est-ce que l'engorgement ? 

L’engorgement mammaire correspond à une accumulation excessive du lait au sein de la glande mammaire. À terme, celle-ci peut entraîner une inflammation importante des tissus du sein, appelée mastite ou lymphangite du sein. En réaction, l’organisme va déclencher un système réflexe empêchant le lait de sortir. L’engorgement peut donc apparaître quand une stagnation trop importante du lait dans le sein n’est pas prise en charge. Rappelons que les mastites sont plus fréquentes en début d'allaitement qu'au sevrage.

 

Comment l’éviter ? Il faut apprendre à gérer les montées de lait. Cela passe également par une bonne mise au sein du bébé.

Vous avez un engorgement mammaire ? Pensez à repositionner votre bébé pour qu’il prenne bien le sein. Il faut également penser à resserrer les vaisseaux sanguins en appliquant du froid, pour améliorer la circulation sanguine et donc réduire l’œdème. Dans tous les cas, votre sage-femme ou votre médecin pourra vous aider et vous conseiller, n'hésitez pas à consulter.

 

Sachez que les mises au sein régulières ne sont pas responsables des engorgements ou des mastites. Elles sont au contraire recommandées. Toutefois, lorsque vous commencerez le sevrage, vos tétées vont s’espacer. Vous enclenchez ainsi la diminution de votre production de lait, mais l’adaptation n’est pas immédiate. Il existe une méthode toute simple qui consiste à appliquer du chaud avant la tétée, et du froid après. Utilisez des compresses ou une petite serviette-éponge dédiée à cela.

 

Pensez aussi à tirer votre lait quand vos seins sont douloureux et/ou durs. Demandez conseil à votre médecin.

 

Quels sont les symptômes de l’engorgement mammaire ?

Il est important de réagir dès que vous constatez les premiers symptômes de l’engorgement mammaire, afin de vous soulager avant que des crevasses apparaissent. Les signes de l’engorgement sont les suivants :

 

  • - votre sein est dur, douloureux, gonflé, il semble briller et être rouge
  • - vous ressentez des palpitations, et de la chaleur qui se propage jusqu’à l’aisselle
  • - votre mamelon paraît se rétracter et être aplati
  • - vous avez l’impression que votre sein est rempli de lait, alors que vous ne parvenez pas à le faire couler et que votre bébé a du mal à téter
  • - vous avez une légère fièvre (ce symptôme n’est pas systématique)

 

Pour éviter l’engorgement mammaire au moment du sevrage de l’allaitement, veillez à porter un soutien-gorge qui maintient sans comprimer vos seins. L’idéal est un soutien-gorge d’allaitement sans armatures.

  

Comment soulager un engorgement après un arrêt d'allaitement ?

Comme son nom l’indique, un engorgement est un défaut d’écoulement du lait. Il faut donc stimuler l’éjection du lait, bien que vous ayez cessé d’allaiter votre bébé. Voici quelques conseils pour atténuer les douleurs provoquées par un engorgement et le faire passer :

 

  • - Comme votre bébé ne prend plus le sein puisque vous l’avez sevré, il vous faut trouver un autre moyen pour faire s’écouler le lait. Utilisez un tire-lait, ou pratiquez un massage de l’aréole, afin que la congestion s’atténue. Il ne faut cependant pas tirer votre lait de manière excessive, pour ne pas remettre en route le processus de lactation, qui provoquerait un nouvel engorgement. Il faut tirer la quantité nécessaire pour soulager la douleur et retrouver la souplesse du sein, et pas une goutte de plus ! Même si vous êtes en phase d’arrêt d’allaitement, n’hésitez pas à tirer un peu votre lait, sans vous inquiéter que cela empire la situation, au contraire. Le fait de tirer un peu de votre lait, au moment où votre bébé prend sa tétée, décongestionnera votre sein, mais sans relancer la lactation. Jour après jour, la quantité de lait que vous devrez tirer va s’amenuiser. Le tire-lait mécanique peut être douloureux si votre sein est engorgé : préférez un massage manuel et un tirage du lait manuel, plus doux.

 

  • - Pour faciliter l’écoulement du lait, appliquez des compresses chaudes sur votre sein. Cela va activer la circulation sanguine et favoriser l’éjection du lait.

 

  • - Si la douleur ne passe pas malgré les massages et le lait tiré, appliquez des compresses froides pour atténuer la douleur et diminuer la tension, en attendant de pouvoir consulter un professionnel de santé.

 

  • - Si la tension ne s’atténue pas au bout de 48 heures, consultez votre médecin ou la sage-femme qui a suivi votre grossesse, pour éviter que l’engorgement n’évolue en mastite.

 

Pendant la phase d’arrêt d’allaitement, si vous avez repris le travail, prévoyez des coussinets d’allaitement pour éponger les fuites, surtout à l’heure où vous donniez habituellement le sein à votre bébé, et éventuellement un haut de rechange, pour éviter les auréoles en cas d’accident  !

Pour aller plus loin ...

X

Discutez en direct avec une diététicienne de 10h à 17h

.