Je m'inscris

Pour recevoir des bons de réduction, des bons plans et transformer vos achats en cadeaux inscrivez-vous au Club "Parlons Bébé”.

Inscrivez-vous
 

Un bébé
un arbre

Inscrivez gratuitement bébé pour qu'il soit parrain d'un petit arbre et recevez son certificat de parrainage.

J'inscris mon bébé

Collecteur de lapinous

Collectez les codes lapinous et
transformez vos achats
en cadeaux !

En savoir +

Comment sevrer son bébé ?

L’allaitement de bébé se fait idéalement pendant les 6 premiers mois ou plus de sa vie. Vient alors le moment du sevrage.

L’allaitement de bébé se fait idéalement pendant les 6 premiers mois ou plus de sa vie. Vient alors le moment du sevrage. Ce nouveau départ dans votre relation mérite d’être abordé petit à petit afin d’être bien vécu par vous et votre bébé.

Comment sevrer son bébé ?

L'OMS recommande l’allaitement exclusif au sein pendant les six premiers mois de la vie de bébé et de poursuivre l'allaitement maternel jusqu’à l’âge deux ans, en complément d'une alimentation diversifiée.

L’allaitement de bébé se fait donc idéalement pendant les 6 premiers mois ou plus de sa vie. Vient alors le moment du sevrage.

 

Le lait maternel est pour chaque nourrisson, l’aliment idéal et naturel. Toutefois, si vous souhaitez arrêter l'allaitement, vous allez devoir vous préparer en douceur au sevrage. Arrive alors LA question que toutes les mamans se posent : comment sevrer mon bébé ? Ce nouveau départ dans votre relation mérite d’être abordé petit à petit afin d’être bien vécu par vous et votre bébé.

 

Sevrage ne rime pas avec séparation, bien au contraire ! C’est l’art de se séparer pour mieux se retrouver, le début d’un nouvel échange entre vous et votre bébé, à condition que vous le viviez bien ensemble. Voilà pourquoi c’est à vous de prendre la décision de sevrer bébé et de donner le rythme. Privilégiez vos désirs et le plaisir de votre enfant !

Sevrer son bébé : une décision éminemment personnelle

Ne vous laissez pas influencer par des avis extérieurs. Vous et vous seule savez si vous êtes prête – physiquement et psychologiquement – pour aborder cette nouvelle étape. 

Le sevrage s’étend en moyenne sur une quinzaine de jours. Prenez votre temps et vivez-le à votre rythme. N’hésitez pas à faire machine arrière si besoin, en ajoutant une ou deux tétées au sein entre deux biberons (si refus, tentez une petite cuillère).

Place à la souplesse

Pour commencer le sevrage, l’idéal est de remplacer, tous les deux ou trois jours, une tétée par un biberon. Choisissez les heures où vous avez le moins de lait : en fin d’après-midi puis en milieu de matinée. La tétée du matin sera supprimée en dernier, en douceur.

Pour réussir le sevrage, voici quelques astuces qui peuvent vous aider :

Dans ses premiers biberons, mettez votre lait que vous aurez préalablement tiré. Votre bébé en reconnaîtra immédiatement le goût. Puis réchauffez un peu le lait infantile pour qu’il soit tiède… comme le vôtre.

Privilégiez les moments de calme quand les frères et sœurs sont à l’école par exemple. Si papa est présent c’est aussi le moment idéal pour lui de partager ces instants avec bébé, cela permettra également à votre bébé de ne pas sentir l’odeur de votre lait maternel.

Ne le forcez pas à prendre la tétine s’il n’en a pas envie. C’est normal que bébé rechigne au début : le biberon, c’est tout nouveau pour lui ! Soyez patiente, et renouvelez la tentative quelques minutes plus tard.

N’adoptez pas la même position que vous aviez en allaitant, changez d’endroit également. Ainsi, bébé ne s’attendra pas à ce que vous lui donniez le sein, mais bien à quelque chose de « nouveau ».

Le dialogue est important : parlez doucement à votre bébé pour le rassurer, encouragez-le…

Surveillez les selles qui suivent en général les fins de tétées. Elles seront moins fréquentes et moins liquides que lors de l’allaitement au sein.

Le biberon : un vrai moment de complicité et d’échange

Vous allez maintenir votre relation avec votre bébé pendant le sevrage de l’allaitement. A vous d’instaurer des petits rituels complices (une chanson, des petites caresses…), de trouver les bonnes positions pour que votre bébé soit bien et que vous puissiez échanger des regards avec lui. Vous pouvez également lui donner le biberon peau contre peau ! 

Le choix du lait de suite

L’autre question qui se pose lorsque l’on souhaite sevrer son bébé est le choix du lait de suite en relais de l’allaitement maternel. Il doit se faire en accord avec votre pédiatre. Il pourra ainsi préconiser une formule infantile 2ème âge correspondant le mieux à votre bébé. 

Vous trouverez de nombreux conseils sur les précautions d'hygiène sur les sites suivants :

http://www.mangerbouger.fr/pnns/

http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/Recommandations_d_hygiene_pour_les_biberons-2.pdf

 

Avis important :

Le lait maternel est l’aliment idéal du nourrisson car il convient le mieux à ses besoins spécifiques.

Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l’allaitement au sein. L’allaitement mixte peut gêner l’allaitement maternel et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter.

En cas d’utilisation d’un lait infantile, lorsque la mère ne peut ou ne souhaite pas allaiter, il est important de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d’utilisation, et de suivre l’Avis du Corps Médical. Une utilisation incorrecte pourrait présenter un risque pour la santé de l’enfant. Les implications socio-économiques doivent également être prises en considération dans le choix de la méthode d’allaitement.

 

Le lait de suite est un élément de l'alimentation diversifiée des nourrissons à partir de 6 mois et ne peut être utilisé comme substitut du lait maternel pendant les 6 premiers mois de la vie. La décision d'introduire des aliments complémentaires y compris avant l'âge de 6 mois ne devrait être prise que sur avis d'un professionnel de santé. 

Pour aller plus loin ...

X

Discutez en direct avec une diététiciennes de 10h à 17h

 
.