Mes conseils grossesse

Je m'inscris

Pour bénéficier de conseils tout
au long de votre grossesse,
inscrivez-vous au Club
"Parlons Bébé":
développement de bébé,
alimentation, bons plans...

Je m'inscris
 

Idées de menus

Recevez chaque mois par e-mail nos propositions de menus adaptés aux femmes enceintes.

Je m'abonne

Calculez votre date d'accouchement

Outil gratuit et simple d'utilisation pour vous aider à calculer votre date d'accouchement.

Je calcule

Les kilos de la grossesse

Grossesse rime avec kilos et c’est bien normal. Il ne s’agit cependant pas de prendre trop de poids. Pour éviter d’avoir peur de votre balance, voici quelques conseils.

Grossesse rime avec kilos et c’est bien normal. Il ne s’agit cependant pas de prendre trop de poids. Cela pourrait en effet engendrer quelques complications. Pour éviter d’avoir peur de votre balance, voici quelques conseils.

« Combien de kilos vais-je prendre ? »

La prise de poids est une préoccupation majeure chez les futures mamans. La première chose à savoir est qu’il n’y a pas de règle précise établie. Tout dépend de chaque femme, de sa corpulence, de son IMC (indice de masse corporelle)…

 

Corpulence de la future maman

Prise de poids conseillée

IMC : 19,8

Entre 12,5 et 18 kg

IMC entre 19,8 et 26

Entre 11,5 et 16 kg

IMC entre 26 et 29

Entre 7 et 11,5 kg

IMC supérieur à 29

Entre 6 et 7 kg

 

Pour calculer votre IMC : divisez votre poids par votre taille au carré.
 EX : un femme de 1,70m et de 65 kg a un IMC de 22 : (65/1,702 = 22)

De manière générale, on observe une très faible prise de poids au premier trimestre : entre 1 et 2 kg. Parfois, les futures mamans ne prennent aucun kilo voire en perdent même à cause des nausées, vomissements…
Au deuxième trimestre, la prise de poids est plus importante : entre 6 et 8 kg.
Au troisième trimestre, on observe généralement 1kg par mois, soit 3 kg supplémentaires à la fin de la grossesse.
Attention, ces chiffres ne restent que des moyennes, qui peuvent beaucoup varier en fonction des femmes.

Pourquoi limiter la prise de poids ?


Il n’est pas question de faire régime encore une fois, mais plutôt de limiter une prise de poids excessive. Pourquoi ? Pour éviter des complications. Le diabète gestationnel, l’hypertension artérielle peuvent survenir lorsque la future maman prend trop de poids. A cela s’ajoute la perte de l’élasticité de votre peau qui rendre votre accouchement plus difficile. Enfin, vous aurez beaucoup plus de mal à retrouver votre silhouette. Et là encore, ce ne sera pas le moment d’entamer un régime. Les nuits courtes, l’énergie déployée pour vous occuper de votre bébé, l’allaitement maternel (si vous avez fait ce choix) ne sont pas compatibles avec un régime. Limitez donc la prise de poids pendant  votre grossesse.

Le secret ? Manger équilibré

Vous avez certainement déjà entendu le vieil adage qui dit qu’enceinte, il faut manger « deux fois plus » ? C’est faux ! En revanche, ce qui est vrai, c’est qu’il faut manger deux fois mieux. Vous pouvez manger de tout (sauf aliments interdits pendant la grossesse) en quantité suffisante.
Consommez tous les jours :
-    des protéines (viande, poisson, œuf…). Les besoins sont accrus pendant la grossesse.
-    des fruits et des légumes.
-    des acides gras essentiels, comme le DHA (Acide docosahexaénoïque de la famille des Oméga 3) pour contribuer au fonctionnement normal du cerveau. Variez les sources (huiles, beurre, crème…)
-    des sources de Calcium nécessaire au maintien d’une ossature normale.
-    des sucres complexes pour éviter les hypoglycémies (pâtes, semoule, pomme de terre, maïs…)

Variez vos repas, faites-vous plaisir, limitez les produits trop sucrés et trop gras et votre prise de poids sera tout à fait normale.

Vous avez pris trop de poids ?

Votre balance indique une forte prise de poids ce mois-ci ? Pas de panique ! Ne commencez surtout pas un régime,  ne sautez pas de repas. Cela serait vraiment néfaste pour votre bébé. Contactez votre médecin et parlez-lui de ces kilos pris rapidement.
Réfléchissez ensuite à ce que vous avez mangé récemment. De la charcuterie ? Des fritures ? Des pâtisseries ? Réduisez ce type d’aliment les mois suivants. Préférez l’eau aux sodas ou jus de fruits industriels. Un petit creux ? Optez pour une pomme, un yaourt, plutôt qu’une tartine de pâte à tartiner.

Pour aller plus loin ...

X

Discutez en direct avec une diététicienne de 10h à 17h

 
.