Me connecter

Mes conseils grossesse

Je m'inscris

Pour bénéficier de conseils tout
au long de votre grossesse,
inscrivez-vous au Club
"Parlons Bébé":
développement de bébé,
alimentation, bons plans...

Je m'inscris
 

Suivre l'évolution de mon bébé

Abonnez-vous à nos newsletters pour découvrir mois après mois l'évolution de votre bébé.

Je m'abonne

Calculez votre date d'accouchement

Outil gratuit et simple d'utilisation pour vous aider à calculer votre date d'accouchement.

Je calcule

Qu’est ce que le yoga prénatal ?

Toute femme enceinte peut pratiquer le yoga prénatal. Détente, relaxation, respiration sont au programme de cette préparation à l’accouchement. 

Pour en savoir plus, Céline Cognat, professeur de yoga prénatal, vous explique en quoi il consiste réellement.

C’est quoi le yoga prénatal ?

Le yoga prénatal est une pratique physique, corporelle et respiratoire adaptée aux femmes enceintes. Il constitue un bon accompagnement à l’accouchement. C’est une activité que vous pouvez pratiquer dès le 4ème mois de grossesse.
Vous apprenez de nombreuses choses pendant les séances de yoga prénatal :

  • Vous poser, prendre un vrai temps pour vous. Ce moment vous permet d’évacuer tous les petits tracas du quotidien
  • Apprendre ou ré-apprendre à écouter votre corps
  • Communiquer avec votre bébé
  • Retrouver une certaine mobilité dans votre corps : s’assouplir, s’étirer, se détendre
  • Respirer, pour mieux oxygéner le bébé
  • Bailler, pour vous aider à relâcher les tensions
  • Relativiser en partageant vos émotions avec les autres mamans

Le yoga prénatal a de nombreux bénéfices pour la maman. Il pourra soulager certains maux, et en particulier les maux de dos. Place à la détente.
Le yoga a également des effets sur le sommeil de la femme enceinte, souvent de mauvaise qualité.
Il aide, en outre, à accepter ce corps en changement…
« En un mot, le yoga prénatal sert à ce que la maman soit sereine et se sente bien », conclut Céline Cognat

Le bébé, quant à lui, retrouve sa maman, est bien oxygéné et bouge souvent beaucoup pendant les séances ! « Il prépare en quelque sorte aussi sa naissance », explique Céline Cognat.
 

Une bonne préparation pour le jour J

« L’idée directrice du yoga prénatal est de rendre les femmes autonomes et de les aider à avoir confiance en leur capacité à enfanter, à se réapproprier ce que les femmes savent très bien faire depuis la nuit des temps : mettre au monde un enfant, » explique la professeur.

Le jour J, le yoga prénatal vous servira à vous concentrer. Vous pourrez ainsi être réellement « en vous » et guider votre bébé vers la sortie. Il vous sera également utile dans les contractions grâce au souffle. Vous apprendrez à respirer pendant les séances de yoga et cela vous sera d’une grande aide le jour J, aussi bien pour gérer les contractions, que pour vous reposer entre chacune d’entre elles, que pour le moment où votre bébé naitra.

Comment se déroule une séance ?

Une dizaine de mamans environ se retrouvent pour un cours d’1h30. Il débute en général par un temps de paroles : on prend des nouvelles de chaque maman et de chaque bébé. « J’oriente mon cours en fonction de ce que les femmes me disent », poursuit-elle.
« Puis on travaille des postures. Cependant, on ne cherche pas du tout à en faire des spectaculaires. Ce n’est pas un cours de gymnastique », prévient-elle. « On se met à quatre pattes, assises, allongées sur le dos, en tailleur, parfois debout pour travailler l’équilibre. Toutes les femmes peuvent prendre ces postures. Si vraiment l’une d’elle ne se sent pas bien dans une posture, elle l’arrête ou je lui propose une variante. Enfin, le cours se termine toujours par une relaxation. »

Et le papa dans tout ça ?

« 4 à 6 semaines avant la date d’accouchement, j’inclus les papas dans une séance où j’explique comment se déroule un accouchement physiologique. Les questions concernant la péridurale, la césarienne, les forceps, sont abordées » raconte Céline Cognat. « Grâce à cette séance, le couple discute beaucoup et cela fait généralement prendre conscience au papa à quel point il est d’un réel soutien le jour J », conclut-elle.

 

Avis important : le lait maternel est, pour chaque nourrisson, l’alimentation idéal et naturel.

Pour aller plus loin ...

 
.