Me connecter

Je m'inscris

Pour recevoir des bons de réduction, des bons plans et transformer vos achats en cadeaux inscrivez-vous au Club "Parlons Bébé”.

Inscrivez-vous
 

Un bébé
un arbre

Inscrivez gratuitement bébé pour qu'il soit parrain d'un petit arbre et recevez son certificat de parrainage.

J'inscris mon bébé

Collecteur de lapinous

Collectez les codes lapinous et
transformez vos achats
en cadeaux !

En savoir +

Naissance du goût : l'éveiller à de nouvelles saveurs

C’est grâce à l’éveil culinaire que se forgent les papilles de votre petit gourmet.

Le goût du bébé commence à se développer dans le ventre de la maman. Un échange savoureux naît entre bébé et vous. C’est grâce à l’éveil culinaire que se forgent les papilles de votre petit gourmet. Petit tour d'horizon des bonnes pratiques à adopter pour lui apprendre à se régaler !

Un nouveau monde plein de saveurs

Dès sa naissance, ce sont les multiples papilles de bébé qui font de lui  un champion du goût. Il a déjà son avis sur les saveurs qui lui sont agréables (ou non) et comptez sur lui pour vous le faire savoir ! Entre 4 et 6 mois, les bébés commencent leurs découvertes gustatives avec la diversification. Nouvelles saveurs, nouvelles textures, nouvelles odeurs, c'est une étape fondamentale dans l'apprentissage du goût. Votre bébé saura rapidement vous faire comprendre s'il aime un plat grâce à différentes petites mimiques. Pour l'aider à découvrir de nouvelles saveurs, affiner ses goûts et éveiller sa curiosité, il existe de nombreuses petites astuces.

Eveil gustatif : mode d'emploi

  • Au début de la diversification, préférez les purées qui proposent une unique saveur (carottes, haricots verts…) pour l’aider dans sa découverte, et pour identifier facilement ce qu’il aime et qu’il n’aime pas.
  • Amusez-vous à observer ses réactions ! Une mimique prononcée ? Il est peut-être très surpris par cette saveur ou n'aime tout simplement pas du tout ce goût. Il ouvre de nouveau la bouche ? Pas de doute, il en redemande. 
  • Le développement du goût passe d’abord par le nez. Gardez votre bébé tout près de vous quand vous cuisinez : toutes ces bonnes odeurs qui lui chatouillent les narines l’aideront à s’ouvrir à de nouvelles expériences sensorielles. Vous pouvez aussi lui faire sentir des odeurs précises : approchez une boite de thé sous ses narines, du chocolat, une clémentine, etc. La diversité des odeurs éveillera sa curiosité ! 
  • N'hésitez pas à nommer les aliments qui l'entourent, à lui en parler : « ça, c'est un citron. Il est jaune », « ça, c'est de la menthe. Tu veux la sentir ? ». Demandez-lui ce qu'il en pense, s'il aime l'odeur, l'aspect, et commenter ses réactions. Evitez de lui communiquer vos propres dégoûts pour le laisser faire ses expériences. Vous pourriez ainsi influencer ses goûts. 
  • Faites-lui aussi toucher les mets : la peau d'une banane, l'écorce d'une noix de coco, les aspérités d'un avocat...
  • L'éveil du goût passe aussi par la vue ! Amusez-vous à joliment présenter ses plats, à mettre de la couleur, à décorer son assiette pour lui donner envie de goûter aux aliments. 

L’effort fourni par votre bébé pour découvrir une nouvelle saveur sera pour lui une satisfaction, surtout si vous le félicitez. En dépassant ses craintes, votre enfant devient un petit être convivial ouvert à la nouveauté !

La naissance du goût, le plaisir avant tout !

Manger ouvre la porte aux premiers moments de plaisir. Au début, la tétée est pour votre bébé un moment d’échange et d’amour, il en ressort sécurisé et détendu. Au-delà du fait de se nourrir, il est essentiel d’entretenir ce plaisir de l’alimentation.

Faites de chaque repas un moment chaleureux, de partage, de retrouvailles, avec vous, son papa, ses frères et sœurs.

Préférez les journées où votre bébé est en pleine forme pour lui faire découvrir de nouvelles saveurs. L’idée est de toujours favoriser ce lien entre la nourriture et le plaisir.

LE GOÛT, C’EST AUSSI LA SANTÉ

Accorder de l’attention aux aliments qu’on mange, à leur texture, à leur saveur, permet de réguler pour la suite toute dérive alimentaire. 

En apprenant à votre enfant à ne pas seulement se nourrir, mais plutôt à manger avec plaisir, vous l’aiderez à installer les règles de son alimentation future, et vous lui faites découvrir les notions de satiété et de faim, si importantes dans la construction de son équilibre alimentaire. 

Pour aller plus loin ...

 
.