Me connecter

Mes conseils grossesse

Je m'inscris

Pour bénéficier de conseils tout
au long de votre grossesse,
inscrivez-vous au Club
"Parlons Bébé":
développement de bébé,
alimentation, bons plans...

Je m'inscris
 

Mon calendrier de grossesse

Découvrez les grandes étapes de votre grossesse et vos premiers rendez-vous avec votre bébé grâce au calendrier de grossesse

En savoir plus

Calculez votre date d'accouchement

Outil gratuit et simple d'utilisation pour vous aider à calculer votre date d'accouchement.

Je calcule

Préparez votre projet de naissance

Pour que le jour J se passe comme vous l’aviez imaginé, avez-vous pensé à préparer un projet de naissance ?

Pour que le jour J se passe comme vous l’aviez imaginé, avez-vous pensé à préparer un projet de naissance ? Véritable feuille de route pour les soignants, ce projet peut vous éviter quelques déconvenues. Le point avec Nathalie Loureiro, sage-femme libérale.

Qu’est ce qu’un projet de naissance ?

Un projet de naissance est le positionnement que les parents souhaitent prendre le jour de l’accouchement. C’est l’expression de leurs souhaits pour le jour J.
« Auparavant, les parents s’adaptaient à la maternité. Aujourd’hui, c’est aux maternités de s’adapter aux parents » témoigne Nathalie Loureiro. « Au fil des accouchements, nos équipes rencontraient souvent des parents déçus du déroulement de la naissance  de leur enfant. On a travaillé ensemble et trouvé des outils pour les aider à vivre ce grand jour selon leurs désirs. Le projet de naissance est apparu dans les années 2000 » se souvient-elle. Il permet aux parents d’être les acteurs de la naissance de leur enfant et de se positionner face à la grosse machine que peut être un hôpital.

Quand écrire son projet de naissance ?

Vous avez une préparation à la naissance proposée dans certains hôpitaux. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous adresser à une sage-femme libérale. Le moment le plus propice pour écrire votre projet de naissance est probablement à la fin de ces cours. En effet, vous avez à ce moment là toutes les informations nécessaires quant au déroulement d’un accouchement et vous pouvez alors rédiger vos souhaits.
Mais si vous n’écrivez pas correctement français parce que ce n’est pas votre langue maternelle par exemple, vous pouvez tout à fait transmettre votre projet de naissance par oral.


Que dire dans son projet de naissance ?

Vous pouvez dire tout ce que vous voulez, mais voici quelques pistes pour vous aider à construire votre propre projet de naissance :

  • Je souhaite que mon mari soit présent à la césarienne, si je devais en avoir une.
  • Je souhaite immédiatement avoir mon bébé en peau à peau après sa sortie.
  • Je ne souhaite pas que l’on rompe ma poche des eaux artificiellement, je préfère attendre que cela se fasse naturellement.
  • Je souhaite mettre mon bébé au sein le plus rapidement possible.
  • Je ne souhaite pas qu’on m’administre de l’ocytocine.

Chaque projet de naissance est unique. A vous d’y mettre vos souhaits.

Combien de page doit-il faire ?

« Il n’y a pas de modèle pré-établi. Le projet de naissance fait le nombre de pages que vous souhaitez. Il peut faire 3 lignes comme 3 pages. Vous n’êtes pas doué pour écrire ? Vous faites des fautes d’orthographe ? Ce n’est pas grave ! » insiste Nathalie Loureiro. L’essentiel est d’exprimer vos souhaits.


A qui transmettre son projet de naissance ?

Lorsque vous arrivez à la maternité, vous expliquez à la sage-femme qui vous accueille que vous avez un projet de naissance. Vous lui donnez votre lettre, tout en discutant avec elle des points les plus importants. « Il est essentiel de ne pas présenter son projet de naissance comme un ordre », explique la sage-femme.


Le projet de naissance peut-il toujours être respecté ?

Dans la mesure du possible, les équipes à l’écoute des patients font tout ce qui est en leur pouvoir pour respecter le projet de naissance. Mais il arrive parfois, pour des raisons médicales, qu’il ne puisse pas être respecté complètement. « Dans ce cas, il est très important que l’équipe explique à la maman pourquoi ils n’ont pas pu faire telle ou telle chose ; si elle ne le fait pas spontanément, la mère ne doit pas hésiter à leur poser la question » conseille Nathalie Loureiro.


Et si l’équipe n’accepte pas le projet de naissance ?

Il se peut que les équipes ne soient pas très réceptives au projet de naissance. « Certaines personnes ont eu du mal à comprendre qu’on pouvait leur dicter un comportement et ne se sentaient plus maitre de la naissance », explique Nathalie Loureiro. N’hésitez pas à vous positionner un peu plus fermement si vous sentez une réticence de la part de l’équipe soignante. Faites-leur part de vos souhaits également oralement, expliquez leur que ceci est très important pour vous.
Sachez que les équipes d’aujourd’hui sont de plus en plus attentives à cela, connaissent les projets de naissance et font leur maximum pour les respecter.

Pour aller plus loin ...

 
.