Me connecter

Mes conseils grossesse

Je m'inscris

Pour bénéficier de conseils tout
au long de votre grossesse,
inscrivez-vous au Club
"Parlons Bébé":
développement de bébé,
alimentation, bons plans...

Je m'inscris
 

Suivre l'évolution de mon bébé

Abonnez-vous à nos newsletters pour découvrir mois après mois l'évolution de votre bébé.

Je m'abonne

Calculez votre date d'accouchement

Outil gratuit et simple d'utilisation pour vous aider à calculer votre date d'accouchement.

Je calcule

Préparez l’arrivée de votre bébé

Dans quelques semaines, votre bébé sera là ! Vous avez beaucoup de choses à prévoir, pour vous comme pour lui. Petit tour d’horizon pour ne rien oublier. 

 Découvez ici la liste de naissance pour accueillir sereinement bébé

Côté maman
Quelques points clés auxquels vous devez penser avant le grand jour.


Musclez votre périnée

Votre médecin ne vous en a peut-être pas encore parlé, mais aux alentours du sixième mois de grossesse, vous pouvez commencer à préparer votre périnée. Il va en effet être soumis à des tensions importantes pendant l’accouchement. Mieux vaut donc l’assouplir et le renforcer dès maintenant. Vous ne savez pas le localiser ? C’est très simple : contractez vos muscles comme si vous vous reteniez de faire pipi. Faites de même comme si vous refusiez d’aller à la selle. Les muscles que vous sentez forment le périnée.

Le petit exercice à faire : assise, contractez doucement et lentement votre périnée. Tenez cinq secondes et relâchez. Répétez cette série deux ou trois fois par jour.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin pour avoir d’autres conseils.

 

Suivez des séances de préparation à l’accouchement

Que ce soit pour votre premier enfant ou pour un deuxième, pensez à vous rendre à des séances de préparation à l’accouchement : elles sont là pour vous aider à accoucher dans les meilleures conditions possible. Une équipe de professionnelles, toutes formées à l’accouchement, vous explique par exemple comment respirer, comment pousser, comment se passe une césarienne, etc. La préparation se fait en huit séances, mais vous n’êtes pas obligée d’assister à tous les cours. Sachez qu’ils sont pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale.

Si les cours classiques ne vous conviennent pas, vous pouvez essayer d’autres types de préparation à l’accouchement comme le yoga prénatal, l’haptonomie, la sophrologie…

 

Reposez-vous !

Après les exercices du périnée, les séances de préparation à l’accouchement et les mille petites choses que vous allez faire, pensez à vous reposer ! C’est essentiel. Essayez de faire des petites siestes l’après-midi, surtout durant votre congé maternité. Ne vous couchez pas trop tard le soir et tentez de faire des grasses matinées le week-end. Dans quelques semaines, vous n’en aurez plus si souvent l’occasion.



Côté bébé
Vous devez prendre soin de vous avant l’arrivée de votre enfant. Et vous devez aussi prévoir plein de petites choses pour votre bébé

Préparez sa layette

– Vous ne savez pas quelle taille fera votre bébé, optez donc d’abord pour la taille « 1 mois ». Vous pouvez prendre une ou deux tenues taille « naissance », mais rares sont les bébés qui les portent plus d’une semaine.

– Prévoyez cinq ou six bodies pour la maternité qui se ferment devant pour plus de praticité. Et emmenez avec vous quelques gilets, pour garder bébé bien au chaud.

– Choisissez sa turbulette, indispensable pour ses moments de repos (siestes et nuits) puisque la couette est totalement déconseillée pour les bébés.

– Pensez à quelques pyjamas à pression, pratiques pour changer sa couche.

– Prenez-lui un bonnet, en coton de préférence.

– Ajustez vos achats en fonction de la saison.

Pour le reste de la garde-robe, faites-vous plaisir, mais sachez que votre entourage se chargera de remplir la commode de votre bébé bien plus rapidement que vous ne le pensez.

N’oubliez pas une chose : votre enfant grandit très vite, ne prévoyez donc pas trop de vêtements.

 

Faites le point sur les meubles

– Le lit : quel choix allez-vous faire ? Un berceau, qui ne durera que quelques mois ou directement un lit bébé en bois dans lequel votre enfant pourra rester jusqu’à ses 3 ans. Quoi qu’il en soit, choisissez un lit qui répond aux normes de sécurité. Pour les lits à barreaux, l’écart entre ceux-ci doit être compris entre 45 et 65 cm.

– La table à langer : elle doit aussi répondre aux normes de sécurité, pour une parfaite stabilité et une protection latérale optimale. Il en existe plusieurs sortes. Notre conseil : choisissez-en une avec des bacs de rangements sur le côté ou en dessous. Pratique pour tout avoir sous la main. Vous n’avez pas la place pour une table à langer ? Ne vous inquiétez pas, vous pourrez très bien changer la couche de votre bébé sur votre lit. Attention : ne laissez jamais votre bébé seul sur votre lit ou sur la table à langer. Tenez-le toujours d’une main quand vous le changez. Une chute est vite arrivée…

– La commode : elle servira à ranger les habits de votre enfant pendant ses premières années. Veillez à en prendre un avec des tiroirs qui coulissent facilement et que vous pouvez ouvrir d’une main ! Certains modèles combinent table à langer et commode.

– Un meuble à jouets : coffre, casiers, bibliothèque… Quel que soit le meuble choisi, pensez d’ores et déjà à aménager un coin pour la dizaine de jouets qu’il recevra. Entre les tapis d’éveil, les hochets, les premiers livres et peluches, vous aurez vite besoin d’avoir un espace pour les ranger.

 

Pensez aux articles de puériculture

Vous n’aurez pas le temps de courrir les pharmacies ou les grandes surfaces à sa naissance. Prévoyez donc :

– quelques paquets de couches, à sa taille ;

– des biberons gradués, un goupillon ;

– une baignoire pour bébé ;

– un thermomètre de bain ;

– un produit lavant sans savon adapté à la peau fragile des bébés ;

– une sortie de bain ;

– une crème hydratante ;

– une crème pour le siège. Les bébés sont souvent sujets aux érythèmes fessiers ;

– un lait nettoyant pour le changer ou du liniment ;

– du sérum physiologique pour nettoyer ses yeux ;

– un thermomètre rectal électronique ;

– une paire de ciseaux spéciale pour couper ses ongles ;

– une brosse à cheveux.

Pour aller plus loin ...

 
.