Bien-être pendant ma grossesse
Article
Add this post to favorites

31e semaine de grossesse (33 SA)

Vous êtes à présent enceinte de 31 semaines, vous entamez donc le 8e mois de grossesse. La fin de votre voyage de grossesse se profile, et chaque semaine apporte de nouvelles découvertes tant pour vous que pour votre petit bout qui grandit à l'intérieur.

 

  • Taille : environ 42 cm de la tête aux pieds
  • Poids : environ 1,750 kilogramme
  • Prenez soin de vous, reposez-vous bien et suivez les recommandations de votre professionnel de santé.
  • 8 semaines restantes
9 mins de lecture

Les moments clés à la 31e semaine de grossesse

La 31e semaine de grossesse est importante tant pour le développement in utero de votre enfant que pour vos propres adaptations physiologiques. Vous êtes maintenant dans une phase où chaque semaine compte, non seulement pour la croissance et la maturation du fœtus, mais également pour la préparation à l'accouchement. Vous allez remarquer une série de changements et d'événements marquants qui nécessitent observation et parfois adaptation.

Plongez dans la 31ème semaine de grossesse

Votre corps et le fœtus traversent ensemble une période intégrale de transformation et d'ajustement. À 31 semaines de gestation, la relation entre les mouvements de votre enfant et votre confort quotidien se fait plus évidente que jamais. Le fœtus poursuit son impressionnante évolution :

  • Il gagne en poids et en taille, tandis que vous pourriez observer une augmentation de ses mouvements qui deviennent des manifestations concrètes de sa présence.
  • Le volume de votre utérus s’étend davantage, influençant votre posture et pouvant intensifier certains inconforts, tels les douleurs ligamentaires.
  • La fatigue peut s'installer plus profondément en réponse à l'énergie dépensée pour soutenir cette croissance, ce qui fait de la gestion du repos une priorité absolue. Restez à l'écoute de votre corps, accordez-vous du temps pour vous détendre et préparez-vous pour les prochaines étapes captivantes de cette incroyable aventure qu'est la grossesse.

Que se passe-t-il pour bébé ?

À la 31e semaine de grossesse, votre petit trésor franchit des étapes remarquables dans son développement. Voici une exploration approfondie des progrès fascinants qu'il réalise :

  • Le développement pulmonaire : Les poumons de votre bébé sont au centre de nombreux changements à cette période : ils se préparent activement pour les respirations qu'il prendra à l'extérieur de l'utérus. La substance appelée surfactant, qui aide les sacs aériens à rester ouverts, est produite en plus grande quantité, assurant que son système respiratoire soit prêt pour l'air extérieur. Les muscles autour des poumons se fortifient également, se préparant pour le premier cri tant attendu.
  • Les hoquets fœtaux : En effet, le sentiment de mouvements rythmiques dans votre utérus est probablement le résultat de hoquets fœtaux. Ces hoquets sont causés par des contractions involontaires du diaphragme de votre bébé et sont un excellent signe que son système nerveux se développe correctement. Bien que parfois surprenants pour la mère, ils sont tout à fait normaux et ne sont pas gênants pour le bébé.

En plus de ces développements, votre bébé se perfectionne :

  • La pratique du sommeil : Votre bébé a maintenant des cycles de sommeil et d'éveil réguliers similaires à ceux qu'il aura après la naissance. Il peut entrer dans le sommeil REM (sommeil paradoxal), ce qui est essentiel pour le développement du cerveau.
  • Le renforcement des os et muscles : Les os continuent de durcir, en dehors du crâne qui reste souple et non fusionné pour faciliter le passage à travers le canal de naissance. Les mouvements du bébé deviennent plus forts au fur et à mesure que ses muscles gagnent en force.
  • La préparation du système digestif : L'intestin de votre bébé continue de se remplir de méconium, ce qui constituera sa première selle après la naissance.

Chaque semaine qui passe est un pas de plus vers l'autonomie pour votre bébé.

Les changements pour maman

Alors que vous entrez dans la 31e semaine de grossesse, votre corps continue de s’adapter et d'évoluer pour répondre aux besoins de votre bébé qui grandit. Il n'est pas inhabituel de ressentir une variété de symptômes à mesure que vous approchez de la ligne d'arrivée.

  • La pression sur la vessie : Avec la croissance constante de votre bébé, votre utérus exerce une pression supplémentaire sur votre vessie, la rendant moins capable de retenir de grandes quantités d'urine. Cette pression accrue peut diminuer la capacité de la vessie et vous obliger à augmenter la fréquence de vos visites aux toilettes, un phénomène typique de ce stade de votre grossesse.
  • Les maux d'estomac et l'indigestion : Votre système digestif est soumis à rude épreuve, d'autant plus que votre utérus en expansion commence à pousser sur votre estomac. Cela peut entraîner des symptômes inconfortables tels que des brûlures d'estomac, des remontées acides et de l'indigestion. Manger des petits repas plus fréquents, éviter les aliments épicés ou gras, et se reposer en position légèrement surélevée peut aider à soulager ces symptômes.
  • Contractions et douleurs : Tandis que vous avancez dans le troisième trimestre, il est important de rester attentive aux signes de contractions régulières, qui pourraient être un indicateur d'un travail précoce. Les contractions de Braxton-Hicks, souvent appelées "contractions d'entraînement", peuvent devenir plus fréquentes, mais elles devraient être irrégulières et disparaître avec le repos ou le changement de position. Cependant, si vous ressentez des contractions rythmiques, régulières ou une douleur intense, il est essentiel de consulter votre professionnel de santé immédiatement.

En plus de ces symptômes, vous pourriez également ressentir d'autres changements communs à ce stade de la grossesse, tels que :

  • Les douleurs dans le dos et le bassin : Votre centre de gravité change avec le poids du bébé grandissant, ce qui peut mettre de la pression sur votre dos et votre bassin. Des exercices légers, tels que la natation ou la marche, ainsi que des séances de yoga prénatal, peuvent aider à soulager ces tensions en renforçant les muscles de soutien.
  • Œdème (gonflement) : Vous remarquerez peut-être un gonflement aux extrémités, particulièrement dans les mains et les pieds. Bien que cela soit habituellement normal, un gonflement soudain ou sévère du visage et des mains peut être un signe de prééclampsie et devrait être examiné sans délai par votre médecin.
  • Des changements cutanés : Vous pourrez voir apparaître ou s'intensifier les vergetures sur votre abdomen, vos cuisses et vos seins tandis que votre peau s'étire pour accommoder votre bébé en croissance. L'apport d'hydratation par des crèmes et des huiles spécifiques peut aider à maintenir l'élasticité de votre peau et à réduire la sécheresse.

Il est essentiel que vous continuiez à écouter votre corps et à communiquer ouvertement avec votre praticien de santé à propos de tout changement ou préoccupation. Pensez à rester active et à adopter un régime alimentaire équilibré pour aider à gérer les symptômes et assurer le bien-être à la fois de vous-même et de votre bébé durant ces dernières semaines précieuses.

Examens prénataux et consultations médicales

La 31e semaine de grossesse est une phase importante pour les examens prénataux de routine et constitue un point de suivi essentiel pour la santé de la future maman et celle du fœtus. Si vous n'avez pas déjà eu un rendez-vous autour de cette période, il est conseillé de le planifier sans attendre.

Durant cette consultation, plusieurs aspects seront évalués :

  • Surveillance du poids et de la pression artérielle : Ce suivi continu est essentiel pour détecter toute anomalie telle que la prééclampsie, qui se manifeste par une hypertension et peut être une condition grave si elle n'est pas traitée.
  • Mesure de la hauteur utérine : Ceci aide à évaluer la croissance du fœtus et à vérifier qu'elle est conforme aux attentes pour cette étape de la grossesse.
  • Écoute des battements cardiaques fœtaux : C'est toujours un moment émouvant qui permet de vérifier que le cœur du fœtus bat à un rythme régulier et sain.
  • Analyse des mouvements fœtaux : Vous pourrez discuter de la fréquence et de l'intensité des mouvements de votre bébé. Des mouvements fréquents sont un bon signe et suggèrent que le fœtus est actif et en bonne santé.
  • Test d'urine : Pour s'assurer qu'il n'y a pas de signe d'infection urinaire ou de diabète gestationnel, des conditions qui peuvent survenir pendant la grossesse.
  • Discussion autour de symptômes spécifiques : Si vous ressentez des contractions, des douleurs inhabituelles, ou tout autre symptôme préoccupant, ce sera le moment d'en parler avec votre professionnel de santé.
  • Préparation à l'accouchement : C'est le bon moment pour discuter du plan d'accouchement, des options de gestion de la douleur et de toute préoccupation ou question que vous pourriez avoir sur le processus de l’accouchement. Il est également temps de vous inscrire aux cours de préparation à l’accouchement si ça n’a pas déjà été fait.

Il est aussi important de se renseigner sur les signaux d'alerte pouvant indiquer un accouchement prématuré et ce qu'il faut faire dans ces situations. En suivant de près ces recommandations, vous pourrez aborder la dernière ligne droite de votre grossesse avec sérénité et assurance.

Et le partenaire dans tout ça ?

Dans cette aventure intense qu'est la grossesse, le rôle du partenaire est inestimable. Alors que la 31e semaine marque l’approche du grand jour, c’est également l’occasion idéale pour s’impliquer davantage dans la préparation à l'accouchement. La participation active du partenaire peut non seulement renforcer le lien avec la future maman, mais aussi favoriser une expérience de naissance positive et rassurante pour tous les deux.

Un exercice précieux à pratiquer ensemble est l’entraînement aux différentes positions d’accouchement. Tester ces positions à la maison permet de se familiariser avec celles qui offrent le plus de confort et d’efficacité, tout en apprenant comment le partenaire peut apporter un soutien physique et émotionnel :

  • Aider à la relaxation : Le partenaire peut apprendre des techniques de relaxation et de massage pour soulager les tensions et apaiser la future mère pendant le travail. Des outils simples comme un ballon de grossesse peuvent être utilisés pour imiter les positions adoptées durant l'accouchement et soulager les douleurs dorsales.
  • Soutien physique : Devenir familier avec des positions comme la position debout, accroupie, ou allongée sur le côté peut aider à soutenir votre compagne pendant les contractions. Le partenaire peut, par exemple, aider à maintenir une posture ou fournir un appui lors d’une position accroupie.
  • Communication et encouragement : L'entraînement aux positions d'accouchement à la maison est aussi un moment pour cultiver la communication. Le partenaire peut apprendre à lire les besoins de la future maman, à offrir des paroles d'encouragement et à rester calme et présent, ce qui est crucial pendant le travail.
  • Répétition des cours de préparation à la naissance : Si vous avez assisté à des cours de préparation à l'accouchement, pratiquer à la maison permet de mémoriser les conseils donnés, de discuter du plan de naissance et de s'assurer que vous êtes tous les deux préparés pour les différentes étapes du travail et de l'accouchement.

Il est important de se rappeler que la présence et le soutien du partenaire sont des facteurs clés qui contribuent au bien-être de la mère et à l'expérience globale de l'accouchement. Ensemble, en s'entraînant et en renforçant leur complicité, le couple peut aborder l'arrivée imminente de leur enfant avec confiance et tranquillité d'esprit. 

Parlons de mes rappels...

Mes rendez-vous médicaux

  • Prenez rendez-vous avec votre médecin pour le 6ème examen pré-natal à réaliser avant la fin du 8ème mois de grossesse.
  • Prenez également rendez-vous avec l’anesthésiste en prévision de l’accouchement. Cette visite est obligatoire. 

Mes démarches administratives

  • Vous n'avez pas de demarches administratives cette semaine.
Outils Icon
MVP Logo
  • Benefit Icon 1

    Accédez à des outils pratiques

    Recevez des astuces et conseils d'experts par e-mail

  • Benefit Icon 2

    Découvrez vos bons de réduction

    A utiliser sur les gammes GUIGOZ® 2 ou GUIGOZ® Croissance

  • Benefit Icon 3

    Un Bébé, Un Arbre

    Bébé devient parrain d'un petit arbre, recevez son certificat

téléphone

Les Laboratoires Guigoz à votre écoute !

Pour plus de conseils ou des réponses à vos questions, nous vous accompagnons au

0 800 100 409 - 24H/24 et 7J/7 (Service et appel gratuits)

Search icon

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.