Je m'inscris

Pour recevoir des bons de réduction, des bons plans et transformer vos achats en cadeaux inscrivez-vous au Club "Parlons Bébé”.

Inscrivez-vous
 

Suivre le développement de mon bébé

Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir des conseils d'experts liés à la croissance de votre bébé.

Je m'abonne

L'album de bébé

Téléchargez vos photos, personnalisez-les et partagez ces souvenirs à vos proches !

Mon album

Mon bébé régurgite souvent : que faire ?

Quelles sont les causes des régurgitations ?  Quelles sont les actuces pour les limiter ?   Savez-vous les identifier ? découvrez nos conseils et explications 

Les régurgitations sont courantes chez l’enfant de moins d’1 an. Elles sont la plupart du temps bénignes, mais elles ont tendance à inquiéter les parents. Suivez nos conseils pour limiter les régurgitations de votre bébé.

 

Les causes des régurgitations

Les régurgitations sont des remontées passives du contenu de l’estomac dans la bouche du bébé. Leurs volumes peuvent être variable. Mais soyez rassurés, il est très courant qu’un bébé ait des régurgitations. 
Pourquoi ? Principalement pour deux raisons :

  • -le système digestif n'est pas encore tout à fait mature. Les muscles du cardia, qui a fonction de sphincter fermant le passage entre l’œsophage et l’estomac, ont un tonus insuffisant, pouvant ainsi laisser remonter le lait. Résultat : le lait remonte sans effort dans la bouche.
  • -la petite taille de l’estomac d’un bébé. En effet, quand votre enfant boit entre 120 et 150 ml de lait, c’est comme si vous buviez 5 litres d’eau ! L’estomac est alors complètement distendu et occupe les 2/3 du ventre à la fin du repas.

 

Sources des données : Chantal Maurage, professeure de gastro enterologie pédiatrique avec laquelle nous avons rédigé l’article validé sur le site dédié au RGO 

 

8 astuces   pour limiter les régurgitations 

- Votre bébé régurgite alors que faire ? Voici quelques astuces simples à mettre en place pour limiter ses régurgitations.

 - Puisque le contenu de l’estomac remonte facilement, évitez de manipuler votre bébé après la tétée. Si vous devez changer sa couche, faites-le avant son repas par exemple.

 - Gardez-le bien droit contre vous après sa tétée. Ne recroquevillez pas ses jambes. Laissez-les dans le prolongement de son corps, comme s’il se tenait debout.

 - Veillez à ce que ses vêtements ne le serrent pas trop : vérifiez la compression de la couche ou de son pantalon par exemple.

 - Si vous nourrissez votre bébé au biberon, faites-en sorte qu’il n’avale pas trop d’air en vérifiant la tétine.

 - Vous pouvez également fractionner le repas. Faites une petite pause pendant la tétée, faites-lui faire un rot et poursuivez le repas.

 - Enfin, évitez le tabagisme passif qui peut accentuer les régurgitations.

 

Différencier une régurgitation bénigne d'une RGO pathologique

Ce n’est pas parce qu’un bébé régurgite qu’il a forcément un reflux gastro-oesophagien pathologique. Dans les deux cas, la régurgitation est passive. Votre bébé a juste régurgité un peu de lait après son biberon ou sa tétée, et ne pleure pas ? C’est une régurgitation bénigne. 

En revanche, si votre bébé régurgite encore 2 heures après sa tétée et qu’il pleure après avoir régurgité, il est possible que le contenu remonté de l’estomac soit acide c’est que le et le pique. Cela peut alors être le signe d’un RGO pathologique. Consultez votre médecin.

 

 

 

 

Pour aller plus loin ...

X

Discutez en direct avec une diététicienne de 10h à 17h

 
.