Le sevrage
Article
Add this post to favorites

Comment réussir le sevrage de son bébé ?

L’allaitement de bébé se fait idéalement pendant les 6 premiers mois ou plus de sa vie. Vient alors le moment du sevrage.

8 mins de lecture

L'OMS recommande l’allaitement exclusif au sein pendant les six premiers mois de la vie des nourrissons, et de poursuivre l'allaitement maternel jusqu’à l’âge de deux ans, en complément d'une alimentation diversifiée. Allaiter au sein est un réel moment de partage avec son enfant mais ne vous en faites pas, les biberons qui prendront le relais seront tout aussi tendres.

Sommaire

Le lait maternel est pour chaque nourrisson, l’aliment idéal et naturel. Toutefois, si vous souhaitez arrêter l'allaitement, vous allez devoir vous préparer, ainsi que votre enfant, en douceur au sevrage. Arrive alors la question que toutes les mères se posent : comment sevrer mon bébé ? Cette nouveauté dans votre relation mérite d’être abordée en douceur afin d’être bien vécue par vous et votre enfant.

Sevrage ne rime pas avec séparation, bien au contraire ! C’est l’art de se séparer pour mieux se retrouver, le début d’un nouvel échange entre vous et votre bébé, à condition que vous le viviez bien ensemble. Voilà pourquoi c’est à vous de prendre la décision de sevrer bébé et de donner le rythme. Privilégiez vos désirs et le plaisir de votre enfant !

Sevrer son bébé: une décision éminemment personnelle

Ne vous laissez pas influencer par des avis extérieurs. Que vous repreniez le travail, ou pour diverses autres raisons, vous et vous seule savez si vous êtes prête – physiquement et psychologiquement – pour aborder cette nouvelle étape. En outre, si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à demander des conseils auprès d’une conseillère en lactation.

Le processus de sevrage s’effectue étape par étape et s’étend en moyenne sur deux à trois semaines mais tout dépend du rythme voulu par la mère ou les deux parents. Prenez votre temps et vivez-le à votre rythme. N’hésitez pas à demander des conseils auprès d’experts en pédiatrie. Si vous souhaitez découvrir les retours d'expériences d'autres mamans, n’hésitez pas à écouter notre podcast intimiste sur le sevrage.

Place à la souplesse

Pour commencer le sevrage, l’idéal est de remplacer, tous les deux ou trois jours, une tétée par un biberon. Choisissez les heures où vous avez le moins de lait (production plus lente) : en fin d'après-midi et le soir1. La tétée du matin sera supprimée en dernier, en douceur (souvent la préférée des enfants avec celle du soir).

Pour réussir le sevrage, voici quelques astuces qui peuvent vous aider :

  • Dans ses premiers biberons, mettez votre lait que vous aurez préalablement tiré. Votre bébé en reconnaîtra immédiatement le goût. Puis réchauffez un peu le lait infantile pour qu’il soit tiède, comme le vôtre.
  • Privilégiez les moments de calme. Si papa est présent c’est aussi le moment idéal pour lui de partager ces instants avec bébé.
  • Ne le forcez pas à prendre la tétine s’il n’en a pas envie. C’est normal que bébé rechigne au début : le biberon, c’est tout nouveau pour lui ! Soyez patiente, et renouvelez la tentative quelques minutes plus tard.
  • N’adoptez pas la même position que vous aviez en allaitant, changez d’endroit également. Ainsi, bébé ne s’attendra pas à ce que vous lui donniez le sein, mais bien à quelque chose de « nouveau ».
  • Parlez doucement à votre bébé pour le rassurer, encouragez-le...Il doit se sentir rassuré, car ce qu'il y'a de plus dur pour lui, c'est bien de perdre le contact direct avec vous et ne plus sentir l'odeur de votre peau. 
  • Surveillez les selles qui suivent en général les fins des biberons. Elles seront moins fréquentes et moins liquides que lors de l’allaitement au sein.

Voici un petit calendrier très pratique qui récapitule les différentes étapes du sevrage de bébé :

 

programme sevrage

 

Le sevrage à partir de 6 mois

Le sevrage se fait en général assez naturellement au moment de la diversification alimentaire. Peu à peu, les tétées sont remplacées par des biberons. Pour que votre bébé accepte d’abandonner le sein, commencez par lui proposer votre lait tiré dans un biberon ou dans une tasse adaptée à l’âge de votre bébé : si la sensation de la tétine ou du gobelet est nouvelle, en revanche, le goût du lait reste le même. Vous pourrez ensuite substituer le lait maternel par du lait de suite âge qui répond à ses besoins.

Le sevrage à partir de 8 mois

Tenez le biberon « à l’horizontale » : cela permet à votre bébé de ne pas avoir peur du biberon (chose nouvelle pour lui et qui peut l’effrayer !). Tenez le biberon quasiment à l'horizontale, et non à la verticale. Si le lait doit toujours être à l’horizontale dans le biberon, veillez toutefois à ce que la tétine ne soit jamais vide afin que bébé n’avale pas trop d’air. Ainsi c’est votre bébé qui décide du rythme de la tétée, et non le lait qui coule de la tétine sans discontinuer. 

Le sevrage à partir de 12 mois

À partir de 1 an, la diversification alimentaire est quasiment complète, votre bébé a goûté à nombre de nouveaux aliments et, s’il a toujours besoin de lait, celui-ci ne constitue plus sa nourriture principale. Vous pouvez arrêter de lui offrir le sein et lui proposer un biberon de lait de croissance à la place. Toutefois, s’il réclame toujours le sein, vous pouvez bien sûr continuer : la transition doit se faire en douceur. 

Le sevrage à partir de 24 mois

À 2 ans, le sevrage se fait plus facilement, car votre bébé est rassasié par la nourriture « solide » qu’il mange. S’il demande le sein, vous pouvez lui proposez une collation équilibrée et qu’il apprécie en remplacement. Cela peut par exemple être un yaourt avec des fruits, du fromage, un gâteau fait maison, des légumes crus découpés en bâtonnets à tremper dans du fromage blanc, etc. Le tout accompagné d’une tasse d’eau. Occupé à manger son petit goûter, votre bébé ne pensera plus à prendre le sein. 

Grève de la tétée : et si c'est bébé qui décidait ?2

On y pense moins souvent, mais c’est parfois votre bébé qui décidera de commencer le sevrage d’allaitement de lui-même : on parle alors de grève de la tétée. Même si cette grève n’est pas toujours annonciatrice d’un sevrage, c’est parfois le cas. Cette situation est souvent déroutante pour la mère qui passe par de multiples émotions telles que le rejet, la frustration ou le désarroi.

Essayez d’identifier les causes de son rejet, selon la période à laquelle la grève intervient :

  • Après quelques jours de vie : bébé a peut-être été perturbé dans sa succion par l’expérience d’une tétine, d’un bout de sein etc. Vous .
  • Au fil de l’allaitement : une réaction trop vive de la maman lorsque son nourrisson mord le sein, le lait a pris un goût trop salé après une mastite…

Si vous ne parvenez pas à identifier une cause et à y remédier, c’est que votre enfant a tout simplement décidé d’arrêter le sein. Ne vous inquiétez pas, vous retrouverez de magnifiques moments de complicité avec votre bébé grâce au biberon3.

Le biberon : un vrai moment de complicité et d'échange

Vous allez maintenir votre relation avec votre bébé pendant le sevrage de l’allaitement. À vous d’instaurer des petits rituels complices (une chanson, des petites caresses…), de trouver les bonnes positions pour que votre bébé soit bien et que vous puissiez échanger des regards avec lui. 

C’est également un moment de qualité où le parent sera concentré pleinement sur son enfant et sera également l’occasion de l’observer (signes de satiété par exemple).

Le choix du lait de suite

L’autre question qui se pose lorsque l’on souhaite sevrer son bébé est le choix du lait de suite en relais de l’allaitement maternel. Il doit se faire en accord avec votre pédiatre. Il pourra ainsi préconiser une formule infantile 2e âge correspondant le mieux à votre bébé. 

Vous trouverez de nombreux conseils sur les précautions d'hygiène sur les sites suivants :

Que faire avant de choisir une formule infantile 2e âge ?

Avant d’introduire une alimentation lactée autre que le lait maternel, parlez-en à votre médecin. Il saura vous donner des conseils adaptés pour vous accompagner durant le sevrage et veiller à la santé de votre bébé. Votre médecin ou pharmacien pourra conseiller un lait infantile spécifique si votre bébé présente des antécédents familiaux d’allergie, c’est-à-dire la présence de manifestations allergiques chez les parents ou dans la fratrie, telles que : eczéma atopique, asthme allergique, rhinite allergique ou allergie alimentaire prouvée. Sachez que la prévention se joue dès la première goutte de lait. 

Tous les bébés sont différents et à chaque profil correspond un lait de suite qui répond à des besoins spécifiques*. Sachez qu’il existe aussi des laits infantiles 2e âge en relais ou en complément de l'allaitement maternel.

* Dans le cadre d'une alimentation diversifiée, conformément à la réglementation.

Côté maman : quel impact du sevrage sur le corp et le moral ? 

Le processus de sevrage peut parfois être synonyme de diverses gênes pour la mère. En effet, vous allaitez votre nourrisson probablement depuis plusieurs semaines/mois et la survenance de douleurs au niveau des seins n’a rien d’anormal. Elles sont le plus souvent dues au fait que lors du sevrage les tétées diminuent mais pas la production de lait. On parle du phénomène d’engorgement.

L’engorgement se manifeste de plusieurs façons. Les seins sont durs, gonflés et douloureux. Vous pouvez également parfois ressentir une chaleur qui se propage jusqu’à l’aisselle.

Le mantra à suivre est « petit à petit » ! Ne cessez pas l’allaitement du jour au lendemain mais réduisez au fur et à mesure les tétées. En outre, il existe différentes façons de soulager un engorgement comme le fait de drainer sa poitrine ou d’appliquer des feuilles de choux entre deux tétées.

En outre, il peut parfois arriver que l’arrêt de l’allaitement entraine un « milk blues ». Un phénomène provoqué par une baisse significative des hormones (ocytocine) et un retour de couche généralement concomitant.

1https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/autres-texte…

2https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/allaiter-auj…

3https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/allaiter-auj…

Trouver plus d'articles
MVP Logo
  • Benefit Icon 1

    Accédez à des outils pratiques

    Recevez des astuces et conseils d'experts par e-mail

  • Benefit Icon 2

    Découvrez vos bons de réduction

    A utiliser sur les gammes GUIGOZ® 2 ou GUIGOZ® Croissance

  • Benefit Icon 3

    Un Bébé, Un Arbre

    Bébé devient parrain d'un petit arbre, recevez son certificat

téléphone

Les Laboratoires Guigoz à votre écoute !

Pour plus de conseils ou des réponses à vos questions, nous vous accompagnons au

0 800 100 409 - 24H/24 et 7J/7 (Service et appel gratuits)

Search icon

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.