MyFeed
Accouchement
Article
Add this post to favorites

Les 5 étapes de l'accouchement

Voilà, vous y êtes, vous allez enfin faire connaissance avec votre bébé, après neuf mois d’attente, de joie, de rêve. Étape par étape : l’accouchement comme si vous y étiez (déjà).

4 mins de lecture

Pendant la grossesse, vous avez déjà beaucoup communiqué avec votre bébé, mais la naissance sera votre première vraie rencontre. Un moment d'une intensité exceptionnelle à découvrir étape par étape.

Les 5 étapes de l'accouchement

Voilà, vous y êtes, vous allez enfin faire connaissance avec votre bébé, après neuf mois d’attente, de joie, de rêve. Voici les étapes de l’accouchement comme si vous y étiez (déjà).

Voilà, vous y êtes, vous allez enfin faire connaissance avec votre bébé, après neuf mois d’attente, de joie, de rêve. Étape par étape : l’accouchement comme si vous y étiez (déjà). Pendant la grossesse, vous avez déjà beaucoup communiqué avec votre bébé, mais la naissance sera votre première vraie rencontre. Un moment d'une intensité exceptionnelle. Voici tout ce qu’il faut savoir sur les étapes d’un accouchement.

1ère étape de l’accouchement : le premier monitoring

A votre arrivée à la maternité, vous êtes dirigée en salle de soins : prise de tension, température, palpation de l’abdomen… On vous pose les deux capteurs du monitoring sur le ventre pour contrôler le rythme cardiaque de votre bébé et l’intensité de vos contractions.

La sage-femme s’assure que tout va bien. Votre col est dilaté de 1 à 2 cm, voire plus. Il va falloir attendre que les contractions fassent leur travail pour atteindre 10 cm de dilatation. Le monitoring reste branché environ 30 minutes.

2ème étape de l’accouchement : vous prendrez bien une péridurale ?

On ne peut parler du déroulement d’un accouchement sans évoquer les contractions. Vous attendez qu’elles fassent leur effet (il faut compter 1cm par heure). Vous marchez, vous discutez, vous vous asseyez sur le gros ballon de gym s’il y en a (ça apaise les douleurs des contractions).

Si la douleur est difficile à supporter, et si vous avez choisi la péridurale, il est temps de la demander (ne tardez pas trop, l’anesthésiste peut être occupé ailleurs). Assise sur le lit, vous faites le dos rond pour qu’il pique entre la 3ème et 4ème vertèbre lombaire. Les nerfs situés autour de l’utérus sont anesthésiés instantanément.

3ème étape de l’accouchement : une surveillance rapprochée

Le monitoring est rebranché (en continu). La sage-femme s’assure que le bébé supporte le travail et vérifie très régulièrement la dilatation du col. Quand la dilatation complète approche : vous partez en salle de travail.

4ème étape de l’accouchement : votre bébé est prêt à naître

La dilatation du col est complète (10 cm), le bébé s’engage alors dans la partie haute du bassin, ce qui vous donne envie de pousser. C’est l’avant-dernière étape de l’accouchement.

La sage-femme vous guide, la tête du bébé descend dans le petit bassin et tourne légèrement jusqu’à ce que son visage soit tourné vers le bas. On voit ses cheveux. La sage-femme retient sa tête afin de contrôler la descente. Une épaule passe, puis l’autre. Le voilà, il est là !

5ème étape de l’accouchement : la première rencontre

La sage-femme vous pose le bébé sur le ventre : une première rencontre délicieuse que vous n'oublierez jamais et qui va sceller la relation unique que vous allez vivre avec votre bébé. Papa peut maintenant couper le cordon s’il en a envie (il n’est obligé, il n’en sera pas moins un papa à part entière).

Vous pouvez échanger maintenant de tendres regards avec votre bébé, il n’y a plus que vous, lui, et le papa. Si vous souhaitez allaiter, votre bébé se hissera tout doucement vers votre sein et tétera le colostrum, tout premier lait, très riche en minéraux, anticorps et protéines.

La césarienne, un accouchement (presque) comme les autres

Gardez à l’esprit que l’accouchement, même par césarienne, est avant tout une naissance, et un moment d’émotion intense (pas simplement un acte médical).

Rites d’accouchement à travers le monde

En Europe, une tradition veut qu’un arbre fruitier soit planté à chaque naissance. Sous ses racines, le père de l’enfant se doit d’ensevelir le placenta. C’est sa façon de participer à la naissance. Arbre et enfant sont alors considérés comme des jumeaux, et l’arbre est le reflet de la santé de l’enfant. Ce dernier devra d’ailleurs en prendre soin en grandissant.

Aux Pays-Bas, 30% des femmes accouchent à domicile (contre 2% dans les autres pays d’Europe).

En Inde, pour son premier enfant, la femme enceinte est accouchée par sa propre mère.

Au Japon, la présence du père est payante, la péridurale (hors de prix) n’est jamais demandée.

Au Mexique, on ferme portes et fenêtres au moment de l’accouchement pour éviter que les mauvais esprits n’entrent et on plante un arbre à la première lune suivant la naissance.

Chez les Pygmées, sur le point d’accoucher, la femme s’isole du village, trouve un arbre et accouche en s’appuyant dessus : son enfant portera le nom de l’arbre !

Trouver plus d'articles

Toddler kisses mommy's baby
Articles

Tous nos articles

MVP Logo
  • Benefit Icon 1

    Accédez à des outils pratiques

    Recevez des astuces et conseils d'experts par e-mail

  • Benefit Icon 2

    Découvrez vos bons de réduction

    A utiliser sur les gammes GUIGOZ® 2 ou GUIGOZ® Croissance

  • Benefit Icon 3

    Un Bébé, Un Arbre

    Bébé devient parrain d'un petit arbre, recevez son certificat

téléphone

Les Laboratoires Guigoz à votre écoute !

Pour plus de conseils ou des réponses à des questions, nous vous accompagnons au

0 800 100 409 - 24H/24 et 7J/7 (Service et appel gratuits)

Search icon

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.