Accouchement
Article
Add this post to favorites

Je dépasse le terme : Que dois-je faire ?

Que faire lorsque je dépasse le terme de ma grossesse ? découvrez nos conseils 

4 mins de lecture

Selon les résultats des enquêtes nationales périnatales*, 15 à 20% des femmes enceintes en France ont une grossesse prolongée. Que faire lorsque votre bébé n’est pas là le jour prévu ? Réponses avec Philippe Deruelle, professeur de gynécologie obstétrique et Secrétaire du CNGOF (collège national des gynécologues obstétriciens français). 

Grossesse prolongée ou terme dépassé ?

En France, on considère que la grossesse dure 41 semaines. Au-delà de cette durée, on parle de grossesse prolongée. « C’est seulement à partir de 42 semaines d’aménorrhée que l’on parle cette fois de terme dépassé » précise Philippe Deruelle.

Il n’y a aucune raison de s’inquiéter si votre grossesse se prolonge. Néanmoins, vous devez tout de même prendre rendez-vous avec votre maternité le jour prévu du terme. 

« On reçoit la patiente pour faire une évaluation et s’assurer que tout va bien », poursuit le docteur.

Côté maman, le médecin (ou la sage-femme) regarde s’il y a des contractions, si le col est modifié... Côté bébé, on compte les mouvements fœtaux, on enregistre le rythme cardiaque fœtal, on regarde l’évolution du bébé (sa croissance) et on réalise une échographie pour évaluer la quantité de liquide amniotique. 

Pourquoi consulter le jour J ? 

Alors que la durée d’une grossesse est variable d’une personne à l’autre, qu’il n’y a pas de raison de s’inquiéter, il faut tout de même se rendre à la maternité pour une consultation le jour du terme prévu.

Pourquoi ? « Le placenta est « programmé » pour durer environ 9 mois, explique le professeur de gynécologie obstétrique.

Or cette durée est très variable. Et il arrive qu’à 40 semaines, une patiente ait déjà les symptômes d’un terme dépassé. Voilà pourquoi nous devons être prudents dès la 41ème semaine ». Et lorsque le placenta ne fonctionne plus, cela se traduit par une diminution du liquide amniotique. C’est le symptôme qui alerte l’équipe médicale.

Car si le placenta ne remplit plus son rôle, ce sont les échanges entre la maman et le bébé qui se raréfient, ce qui peut être dangereux. Néanmoins, rassurez-vous, ce cas de figure est rare. 

Un déclenchement à 41 Semaine d’Aménorrhée + 6 jours 

Une fois à la maternité, si tout va bien, on vous invitera à retourner chez vous et à revenir 2 jours plus tard. « En général, on attend entre 4 et 6 jours. Là deux cas de figure se présentent : soit la maman entre spontanément en travail, soit on la déclenche », explique le docteur, même si la politique n’est pas au déclenchement. On laisse faire Dame Nature et on vient lui donner un petit coup de pouce si besoin. « On estime que jusqu’à 42 semaines, il n’y a pas d’augmentation du risque ou des complications.

Au-delà de 42 semaines, il y a une augmentation qui est modérée mais réelle », développe Philippe Deruelle.

Voilà pourquoi l’accouchement est déclenché à 41 Semaine d’Aménorrhée+ 6 jours dans la plupart des cas. Existe t-il des astuces pour déclencher le travail spontanément ? Pas vraiment ! On a bien essayé d’en demander quelques-unes au professeur Deruelle, mais il semblerait que faire le ménage ou aller marcher ne change rien à la donne. 

Les causes d’une grossesse prolongée 

Alors pourquoi certaines femmes vont au-delà du terme ? La question reste entière, même si nous disposons aujourd’hui de quelques éléments de réponses.

Il semblerait que certaines familles soient plus promptes à avoir une grossesse prolongée. Le surpoids et l’obésité prolongeraient également la grossesse par des phénomènes hormonaux. Autre cause : la datation reste aléatoire et le médecin peut s’être trompé de quelques jours. Mais la majeure partie du temps, on ne sait pas l’expliquer. Certains diront que votre bébé prend son temps, qu’il choisit son moment... Qui sait ? 

Source

  • Blondel, B. et al. La santé périnatale en France métropolitaine de 1995 à 2010. Résultats des enquêtes nationales périnatales. J Gynecol Obstet Biol Reprod 2012; 41(2):151-166 

Trouver plus d'articles
MVP Logo
  • Benefit Icon 1

    Accédez à des outils pratiques

    Recevez des astuces et conseils d'experts par e-mail

  • Benefit Icon 2

    Découvrez vos bons de réduction

    A utiliser sur les gammes GUIGOZ® 2 ou GUIGOZ® Croissance

  • Benefit Icon 3

    Un Bébé, Un Arbre

    Bébé devient parrain d'un petit arbre, recevez son certificat

téléphone

Les Laboratoires Guigoz à votre écoute !

Pour plus de conseils ou des réponses à vos questions, nous vous accompagnons au

0 800 100 409 - 24H/24 et 7J/7 (Service et appel gratuits)

Search icon

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.