Soins de bébé
Article
Add this post to favorites

Les petits soucis du nouveau-né

Découvrez tous les petits soucis que peut rencontrer le nourrisson dès la naissance et leurs solutions

4 mins de lecture

A peine nés, nos bébés rencontrent déjà quelques petits soucis. Mais ils sont généralement bénins. Tour d’horizon de ces petits maux et de leurs remèdes.

La conjonctivite : les yeux « qui collent »

Parfois, il arrive qu’un œil (ou les deux) larmoie, produise de petites sécrétions et que les paupières soient « collées ». Si vous constatez que votre bébé a les paupières collées, notamment au réveil, c’est qu’il a probablement une petite conjonctivite. Ce symptôme est souvent dû à une infection mineure des yeux. En effet, il arrive que le canal lacrymal de votre enfant ne soit pas encore complètement ouvert. Résultat : les larmes ne s’évacuent pas et s’accumulent dans le sac lacrymal jusqu’à créer une infection.
Ce qui est recommandé : nettoyez-vous bien les mains. Munissez-vous d’une dose de serum physiologique stérile. Instillez-le dans les yeux. Puis, à l’aide d’une compresse stérile, massez légèrement le coin interne de l’œil pour libérer la circulation dans le canal lacrymal. Si l’œil est vraiment infecté, votre médecin pourra vous prescrire un collyre.
Sachez que souvent, le canal lacrymal s’ouvre de manière naturelle vers les 6 mois de l’enfant.
En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseils à votre médecin.

Le milium : les petites taches blanches sur le visage

Très souvent, les nourrissons ont de petites vésicules blanches sur le visage, notamment sur le nez et les joues. Appelé milium du nouveau-né, il est tout à fait anodin.
Ce qui est recommandé : ne rien faire de spécifique. Les petits grains disparaitront dans quelques semaines, naturellement.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Le lanugo : des poils sur le corps

Vers le 3ème mois de grossesse, un duvet se forme sur la peau de votre bébé : c’est le lanugo. Il s’agit de poils très fins, souvent très longs qui recouvrent le fœtus. En général, ce duvet tombe avant la naissance. Mais parfois, il persiste. Et vous accouchez d’un bébé poilu. Rassurez-vous, cela ne le gêne pas. Et ne présage rien sur sa pilosité future.
Ce qui est recommandé : ne rien faire de spécifique. Le lanugo finira par tomber tout seul dans les semaines suivant la naissance.
En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseils à votre médecin.

L’ictère : la jaunisse du nourrisson

Quelques jours après la naissance, de nombreux bébés ont le teint qui se colore en jaune. C’est la fameuse jaunisse, également appelée ictère du nouveau-né. À la naissance, le bébé détruit une partie de ses globules rouges ce qui produit des déchets appelés
« bilirubine ». Or, chez certains nourrissons, le foie, chargé d’éliminer ces déchets n’est pas tout à fait mature. Résultat, ces « pigments biliaires » s’accumulent dans le sang et déclenche un ictère.

Ce qui est recommandé : la lumière accélère la chute de bilirubine. C’est la raison pour laquelle les équipes médicales placent généralement le bébé sous une lampe (blanche ou bleue) pendant quelques heures voire quelques jours, en prenant bien soin de protéger ses yeux. Le taux de bilirubine est alors surveillé.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseils à votre médecin.

L’érythème fessier : « le feu de derrière »

La peau des bébés est encore très fragile. Et l’accumulation de selles et d’urine dans leurs couches peut vite engendrer un érythème fessier. Généralement bénin s’il est traité à temps, il reste néanmoins douloureux pour le bébé, notamment au moment du change. Il a une sensation de brûlure.
Ce qui est recommandé : changez régulièrement les couches de votre bébé. Evitez les lingettes et autres savons parfumés. Optez pour un change à l’eau claire ou au liniment. Veillez toujours à bien sécher ses fesses en tamponnant délicatement avec une serviette, avant de refermer la couche. Vous pouvez aussi appliquer une pommade cuivre-zinc (disponible en pharmacie) pour former une couche protectrice. Demandez conseil à votre médecin. Quoiqu’il en soit, si l’érythème persiste, mieux vaut consulter.

Trouver plus d'articles
MVP Logo
  • Benefit Icon 1

    Accédez à des outils pratiques

    Recevez des astuces et conseils d'experts par e-mail

  • Benefit Icon 2

    Découvrez vos bons de réduction

    A utiliser sur les gammes GUIGOZ® 2 ou GUIGOZ® Croissance

  • Benefit Icon 3

    Un Bébé, Un Arbre

    Bébé devient parrain d'un petit arbre, recevez son certificat

téléphone

Les Laboratoires Guigoz à votre écoute !

Pour plus de conseils ou des réponses à vos questions, nous vous accompagnons au

0 800 100 409 - 24H/24 et 7J/7 (Service et appel gratuits)

Search icon

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.