Mes bons plans de maman

Recevez chaque mois par email les trucs et astuces que nous avons dénichés pour vous et votre bébé !

Je m'abonne

Je m'inscris

Pour accéder à tous nos outils pratiques, inscrivez-vous au Club "Parlons Bébé" ! Conseils d'experts, albums de bébé, bons plans...

Inscrivez-vous

L'album de bébé

Téléchargez vos photos, personnalisez-les et partagez ces souvenirs à vos proches !

Mon album

Allaitement à la demande : mode d'emploi

L'allaitement à la demande fait naître de nombreuses interrogations  chez les jeunes mamans.  Découvrez les conseils de Pascale Charley, sage femme.

L’allaitement à la demande fait naitre de nombreuses idées reçues chez les jeunes mamans. En réalité, il est surtout question de bon sens et de lâcher-prise. Le point avec Pascale Charley, sage-femme.

 Allaitement à la demande : on ne regarde pas sa montre

La première chose dont il faut avoir conscience c’est « qu’il n’y a pas deux allaitements identiques, de la même façon qu’il n’y a pas deux bébés identiques », explique Pascale Charley.  Chaque allaitement est unique ! Certaines femmes vont pleinement s’épanouir pendant cette période, d’autres au contraire, auront plus de difficultés à s’y adonner sereinement. Et ce n’est pas grave. Le tout est de bien s’écouter pour que l’allaitement, quelle que soit sa durée, reste un moment de plaisir partagé avec son bébé.

À la naissance, un nouveau-né a généralement besoin de téter toutes les 3 heures, jour et nuit. Mais ne tombez pas dans le piège de la montre. Regardez votre bébé plutôt que votre horloge ! « Evitez toute forme de rigidité par rapport aux horaires » conseille Pascale Charley. Parfois, un bébé peut avoir faim un peu plus tôt que prévu ou un peu plus tard. Néanmoins, quand il est encore tout petit, ne dépassez pas 4 heures d’intervalle entre deux tétées. Sachez aussi que « plus il aura bu la journée, plus il pourra tenir la nuit », assure la sage-femme. Si vous lui donnez une dernière tétée tardive, à 23h ou minuit, il est très probable qu’il laisse passer 4 voire 5 heures au bout de 3 semaines de vie. 

 

En cas de question, n'hésitez pas à demander l'avis à un professionnel de santé: votre sage-femme, médecin ou pharmacien.

 

On s'assure de la bonne prise de la tétée  

Pour que votre bébé puisse tenir un maximum de temps, il faut qu’il ait mangé à sa faim. Pour vous en assurer, vous pouvez avoir en tête ces quelques repères : 

  • • Une bonne tétée se fait sur les deux seins, jusqu’à 1 mois et demi environ
  • • Elle dure environ 30 à 45 min
  • • Le bébé prend le premier sein pendant 15/20 min. Puis il s’endort et se réveille 10 minutes plus tard. Il peut alors poursuivre son repas sur le deuxième sein.

 

Veillez à ce que le bébé prenne bien les deux seins, car la première partie de la tétée est composée de lactose. Pensez donc à lui donner le deuxième sein pour qu’il prenne bien les acides gras de fin de tétée qui vont le rassasier, un peu comme un dessert.

Après un bon repas, le bébé est repus. Il est détendu, très calme : un bonheur !

 

On minimise la fatigue

Minimiser la fatigue est la clé d’un allaitement « longue durée ». Regardez votre bébé,  apprenez à le décoder et tout va se mettre en place naturellement. Et gardez bien en tête que cela prend du temps. 

Pour que votre bébé prenne petit à petit son rythme et pour grappiller de précieuses heures de sommeil, ne sautez pas du lit au moindre murmure. Il commence à faire des petits bruits ? Laissez-le quelques minutes. Attendez. Il va peut-être trouver son poing, sa main, les tétouiller et retomber dans les bras de Morphée pour une heure supplémentaire. Ce qui vous permettra vous aussi de gagner une heure de sommeil, tellement précieuse en cette période. Et c’est parce que vous attendrez un peu avant de vous lever pour lui donner la tétée que vous l’aiderez, lui aussi, à trouver son rythme. 

Quoi qu’il en soit, soyez sereine, si c’est la faim qui le tenaille, vous le saurez vite ! 

 

On distingue les tétées "câlines" des tétées nutritives 

Dans le rythme de votre bébé, il y aura des tétées « câlines » et des tétées nutritives. Parfois quand ils se mettent à vouloir téter, on pense immédiatement qu’ils ont faim. « Mais la succion n’est pas un signe de faim », rappelle Pascale Charley. Il peut aussi avoir envie de téter pour se rassurer, s’endormir, s’apaiser… Un nouveau-né prend en général entre 8 et 10 tétées par 24h. Et très souvent, entre 20h et 23h, il s’agit plutôt de tétées « câlines ». Il prend le sein comme une tétine. Cela lui permet simplement d’être rassuré. Grâce à vous, il s’adapte au monde. « Moi je dis toujours qu’une grossesse dure 1 an. Vous avez le bébé 9 mois dans le ventre, et il aura besoin de 3 mois sur vous. Car le premier trimestre c’est celui de l’adaptation au monde » précise Pascale Charley. 

 

Alors comment faire la différence entre une tétée alimentaire et une tétée « câline » ?

Quand il a faim, vous l’entendez déglutir goulument, ses oreilles bougent car ses maxillaires inférieurs sont en mouvement également. Il se régale ! 

Quand il cherche plutôt le câlin, il prend juste le bout de sein et le relâche. Vous pouvez d’ailleurs remarquer qu’il crachouille le lait car il n’a pas faim.

 

On se le répète : tout va bien se passer

La clé d’un allaitement à la demande qui se passe bien réside dans le « lâcher-prise ». Ne regardez pas votre montre sans arrêt, prenez le temps d’observer votre bébé, faites lui déjà confiance… « Ça va bien se passer si vous acceptez que tous les jours seront différents ! Il mange une fois de plus, une fois de moins, aucune journée ne se ressemblera » conclut Pascale Charley. 

 

Pour aller plus loin ...

X

Discutez en direct avec une diététicienne de 10h à 17h

 
.