Mes bons plans de maman

Recevez chaque mois par email les trucs et astuces que nous avons dénichés pour vous et votre bébé !

Je m'abonne

Je m'inscris

Pour accéder à tous nos outils pratiques, inscrivez-vous au Club "Parlons Bébé" ! Conseils d'experts, albums de bébé, bons plans...

Inscrivez-vous

L'album de bébé

Téléchargez vos photos, personnalisez-les et partagez ces souvenirs à vos proches !

Mon album

Allaitement maternel : nos astuces pour un allaitement serein

Crevasses, mastite et engorgement, comment surmonter les petites difficultés de l'allaitement ? Le point avec Anne Barbier, sage-femme et consultante en lactation.

L’allaitement maternel est recommandé par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), de façon exclusive jusqu'aux 6 mois de l'enfant et en complément d'une alimentation diversifiée jusqu'à 2 ans. Et pour cause ! Le lait maternel est réputé pour ses nombreux bienfaits notamment sur la santé du bébé. Même si les mamans qui ont choisi l’allaitement maternel le vivent bien, il arrive parfois que de petites difficultés surviennent. Le point avec Anne Barbier, sage-femme et consultante en lactation.

Une astuce toute simple pour éviter les crevasses

 

Les crevasses, qu’est-ce que c’est ? 
C’est une lésion du mamelon due à une mauvaise position de la bouche du bébé. Des frictions anormales s’établissent entre le palais de l’enfant et le mamelon. Et cela forme des crevasses.

Comment les éviter ? Il faut apprendre à bien installer son bébé au sein. Il existe plusieurs positions apprises lors des cours de préparation à l’accouchement par exemple : demi-assise, madone, madone inversée, ballon de rugby… L’essentiel est de trouver LA position qui vous convient le mieux. Savoir repérer et surveiller la bonne position du bébé permet déjà de limiter l’apparition des crevasses. 

Une astuce toute simple : la prise asymétrique du sein. Le bébé doit surtout prendre la partie inférieure de l’aréole. De cette façon, son palais est bien positionné et le risque d’apparition des crevasses est fortement réduit. 

Vous avez des crevasses ? Faites des pansements de lait maternel ! Il contient des agents cicatrisants, antibactériens et hydratants. Prenez un coton, imbibez-le de lait maternel et apposez-le sur les crevasses. Elles seront guéries dans les 4 jours.
En cas de doute ou de questionnement n'hésitez pas à demander l'avis d'un professionnel de santé

Un conseil immédiatement applicable pour limiter la mastite

 

La mastite, qu’est-ce que c’est ? 
C’est une inflammation de la glande mammaire qui peut se produire le 3ème ou 4ème jour après l’accouchement car le sein « gonfle » pour se préparer à l’allaitement. En effet, à ce moment là, beaucoup de sang et de lait affluent dans la glande mammaire. Résultat : il y a une distension du sein qui peut conduire à une inflammation. 

Parfois, une mastite peut se déclarer 1 mois après l’accouchement. La raison ? Le lait qui s’évacue mal et qui provoque donc une sur-distension du sein qui mène à la mastite. 

Comment l’éviter ? Lorsque vous avez des montées de lait, pensez à vider les seins en donnant des tétées plus régulièrement à votre bébé et en vous assurant qu’il les vide bien. Appliquez également du froid pour augmenter la circulation sanguine et éviter l’œdème.

Vous avez une mastite ? Si c’est 3 jours après l’accouchement, appliquez des gants de toilette d’eau froide ; évacuez le lait et consultez votre sage-femme ou votre médecin traitant. 

Si la mastite est installée, pensez à bien repositionner votre bébé au sein. Vérifiez également que vous n’avez pas de canal lactifère bouché. Vous pouvez en général le repérer car un petit point blanc se forme. 

Enfin, consultez un professionnel de santé qui pourra éventuellement vous prescrire un anti-inflammatoire sur une courte période (48h).

Une  solution facile à mettre en place pour prévenir l'engorgement

 

L’engorgement, qu’est-ce que c’est ? 
C’est lorsque le lait ne sort plus du sein. L’engorgement mammaire intervient souvent suite à une mastite. Les tissus du sein sont en effet enflammés, abimés, et un système réflexe se met en place qui empêche le lait de sortir.

L’engorgement peut donc apparaître quand la sur-distension mammaire n’est pas prise en charge. 

Comment l’éviter ? Il faut apprendre à gérer les montées de lait et la sur-distension. Cela passe également par une bonne mise au sein du bébé. 

Vous avez un engorgement mammaire ? Pensez à repositionner votre bébé pour qu’il prenne bien le sein. Il faut également penser à « resserrer les vaisseaux sanguins » en appliquant du froid, pour améliorer la circulation sanguine et donc réduire l’œdème.

Dans tous les cas, votre sage-femme ou votre médecin pourront vous aider et vous conseiller, n'hésitez pas à consulter

 

 

Sachez que les mises au sein régulières ne sont pas responsables des engorgements ou des mastites. Elles sont au contraire recommandées.

 

Pour aller plus loin ...

X

Discutez en direct avec une diététicienne de 10h à 17h

 
.