Me connecter

Je m'inscris

Pour recevoir des bons de réduction, des bons plans et transformer vos achats en cadeaux inscrivez-vous au Club "Parlons Bébé”.

Inscrivez-vous
 

Un bébé
un arbre

Inscrivez gratuitement bébé pour qu'il soit parrain d'un petit arbre et recevez son certificat de parrainage.

J'inscris mon bébé

Collecteur de lapinous

Collectez les codes lapinous et
transformez vos achats
en cadeaux !

En savoir +

Les premières séparations

À partir de 8 mois, votre bébé vit un grand changement : il commence à se percevoir comme un être à part entière...

Votre bébé de 8 mois, d’habitude si souriant et si calme, se met à pleurer dès qu’il quitte vos bras ou rencontre une personne inconnue. Pas d’inquiétude : la « crise du 8ème mois » est une étape normale et même essentielle de son développement mais elle engendre des pleurs de bébé très fréquents.

À partir de 8 mois, votre bébé vit un grand changement : il commence à se percevoir comme un être à part entière, distinct de vous, et à se rendre compte que certaines personnes lui sont étrangères… La séparation, même pour quelques minutes, est alors une source d’angoisse. Conséquence : votre bébé pleure, voire pique une grosse crise de colère !

 

Maman a disparu !

 

Pourquoi les premières séparations provoquent un tel sentiment de panique ? Tout simplement parce que, désormais, votre bébé se rend compte de vos départs : ce n’était pas le cas avant. Dès que vous disparaissez de son champ de vision, il pense que vous n’existez plus et qu’il vous a perdue ! Dans le même temps, il se rend compte de la présence de l’« autre » et cela l’effraie.

La crise du 8ème mois peut durer plusieurs semaines… voire plusieurs mois. Chaque bébé la vit de manière différente, et avec une intensité variable.

 

Premières Séparations ! Des astuces pour l’aider à passer le cap

 

Certaines astuces permettent de désamorcer les angoisses de votre bébé. A vous de les tester, vous saurez vite laquelle est la plus efficace pour le rassurer et le calmer.

 

  • Multipliez les câlins et les bisous !
  • Habituez-le à voir du monde, mais allez-y en douceur. Laissez-lui le temps de s’habituer aux nouveaux visages, et ne lui en présentez pas plus de deux ou trois en même temps.
  • Quand vous confiez votre bébé à une autre personne (son papa, la nounou, sa grand-mère…), ne partez pas sans le prévenir. Les petites phrases comme :
  • « je reviens très vite » ont un effet rassurant. Et, à votre retour, un gros bisou signifiera « Tu as vu, j’ai tenu ma promesse ! ».
  • Si votre bébé doit changer de nounou, pensez à le préparer plusieurs jours avant, en lui parlant, en lui présentant la nouvelle personne qui va s’occuper de lui… Prévoyez aussi une période d’adaptation.
  • Si vous êtes invités chez des amis, ne partez jamais sans son doudou (s’il en a un évidemment). Les psychologues l’appellent « objet transitionnel » justement parce qu’il fait la transition, le lien, entre vous et les autres, entre son monde et l’extérieur. Cet objet, qui peut être une peluche, un tissu, un jouet… représente pour votre bébé un repère, une sorte de refuge lui permettant de mieux affronter l’inconnu.
  • Ne vous forcez pas à quitter votre bébé pour quelques jours, sous prétexte que cela peut lui « faire du bien ». C’est tout le contraire !

 

ASTUCE

Jouez à cache-cache avec votre bébé : dissimulez-vous derrière un linge, dans une autre pièce… et réapparaissez en disant coucou ! Ainsi, vous l’habituerez doucement à vos absences, d’abord quelques secondes, puis un peu plus longtemps.

 

Conseil des experts

L'avis de l'expert A 8 mois le bébé acquiert « la permanence de l’objet » : il sait que l’objet, la personne, même s'ils ne sont plus visibles continuent à exister. Ainsi, quand un objet disparaît, le bébé sait qu’il peut le réclamer et que celui-ci peut revenir…Cette étape est décisive pour la construction psychique de l’enfant et correspond aux débuts de la symbolisation c’est-à-dire à pouvoir penser quelque chose en son absence. Les jeux de « coucou » et de caché sont en ce sens importants et permettent une bonne mise en place.

Laurence Joseph, psychologue.

Pour aller plus loin ...

 
.