MyFeed
Article
Add this post to favorites

Peut-on donner un « lait » végétal à bébé ?

Il existe désormais des « laits » végétaux adaptés pour bébé pour les parents qui souhaitent leur donner des alternatives au lait de vache. Que contiennent ces « laits » et peut-on en donner sans danger à bébé ? Quelques conseils.

4 mins de lecture

Sommaire

Qu’appelle-t-on « lait » végétal ?

De plus en plus d’adultes se tournent aujourd’hui vers ce qui est communément appelé « lait végétal » comme les laits de riz, de soja, de noisette, etc. Il s’agit cependant d’un abus de langage car ils ne sont en aucun cas des produits laitiers à base de protéines animales. Il faut ainsi plutôt les appeler jus de riz, de soja, d’amande, etc. Si ces alternatives végétales au lait de vache peuvent convenir à un adulte, celles-ci sont à proscrire dans l’alimentation de votre bébé, qui a encore des besoins spécifiques jusqu’à 3 ans auxquels ces produits ne répondent absolument pas. En effet, l’alimentation végétalienne n’est pas adaptée à un enfant de cet âge car elle peut entraîner des carences en fer, protéines, calcium, vitamines, etc.(1)

Quelle est la composition des laits infantiles classiques et des jus végétaux communément appelés « laits végétaux » ?

La composition d’un lait de suite ou de croissance

Pour les mamans qui ne peuvent ou ne souhaitent pas allaiter, le nourrisson peut découvrir à partir de 6 mois le lait de suite, aussi appelé « préparation de suite » ou « lait 2ème âge ». À partir de 10/12 mois, bébé peut passer au lait de croissance afin de compléter son alimentation déjà bien diversifiée et lui apporter les nutriments dont il a besoin pour sa croissance : une teneur en protéines ajustée, du fer pour le développement cognitif, du zinc pour une croissance normale, des acides gras essentiels qui contribuent au développement normal du tissu cérébral et nerveux, des vitamines pour le bon développement de son système immunitaire.

Les alternatives végétales pour bébé

Si les laits infantiles sont majoritairement à base de protéines de lait de vache, des alternatives à base de protéines végétales se développent. Si votre bébé est allergique aux protéines de lait de vache (APLV), il existe des préparations infantiles spécifiques à base de protéines végétales de riz qui permettent de répondre aux besoins nutritionnels des nourrissons. Ces formules qui sont des DADFMS (Denrées Alimentaires Destinées à des Fins Médicales Spéciales) sont uniquement commercialisées en pharmacie. Si vous pensez que votre nourrisson est allergique aux protéines du lait de vache, consultez votre médecin qui vous conseillera sur la meilleure solution pour votre enfant. Hormis ces produits qui répondent à un besoin très spécifique, vous pouvez désormais trouver des « laits » végétaux pour bébé à partir de 12 mois, qui peuvent accompagner la croissance de votre enfant. Ces alternatives végétales aux laits de croissance s’adressent ainsi aux parents désireux de proposer une alimentation plus végétale ou flexitarienne à leur enfant. S’agissant de préparations infantiles à base de protéines végétales, elles conservent les bienfaits d’une formule croissance classique à base de lait de vache ou de chèvre communément appelée « lait de croissance » grâce à un mélange de protéines végétales et de nutriments essentiels pour bébé à cet âge. C'est le cas  de notre produit GUIGOZ® Végétal Croissance

guigoz-le-saviez-vous

Peut-on remplacer le lait habituel de bébé par une préparation infantile végétale ?

Il est tout à fait possible de remplacer le lait infantile habituel de bébé par une préparation infantile végétale à condition qu'elle porte bien la mention « préparation pour enfants en bas âge ».* À 12 mois, bébé est diversifié, vous pouvez donc lui proposer des protéines végétales afin de lui faire découvrir de nouveaux goûts. Vous pouvez aussi varier les plaisirs en utilisant Guigoz® Végétal Croissance dans vos recettes de soupes, purées de légumes ou bien encore dans de délicieux smoothies. De quoi continuer à éveiller ses papilles !

Sources: