Mes bons plans de maman

Recevez chaque mois par email les trucs et astuces que nous avons dénichés pour vous et votre bébé !

Je m'abonne

Je m'inscris

Pour accéder à tous nos outils pratiques, inscrivez-vous au Club "Parlons Bébé" ! Conseils d'experts, albums de bébé, bons plans...

Inscrivez-vous

L'album de bébé

Téléchargez vos photos, personnalisez-les et partagez ces souvenirs à vos proches !

Mon album

10 questions que vous vous posez toutes sur l’allaitement

Quand on a le projet d'allaiter,  notre esprit fourmille de questions . Voici les réponses!  Merci à Frédérique Teurnier, sage-femme.

Est-ce que j'aurai assez de lait ?

Oui, nous vous donnons pour cela quelques conseils simples à suivre.
Proposez le sein à votre bébé régulièrement pour que la lactation puisse se mettre en place, et ce dès la naissance. Il est également important de manger équilibré et de vous désaltérer régulièrement.
Enfin, pensez à vous reposer !

 Mon lait sera-t-il nourrissant ? 

Forcément ! Pour produire le lait, votre corps se « sert dans vos réserves ». Priorité au bébé  qui aura donc tout ce dont il a besoin ! 

Dans notre pays, nous avons peu de carences alimentaires. Le lait maternel est de bonne qualité et c'est l'aliment idéal et naturel pour votre bébé.
Il arrive parfois qu’une maman soit anémiée (l’anémie provient d’un manque de fer) et dans ce cas, son bébé pourra également l’être. Si c'est votre cas, demandez conseil à un professionnel de santé pour vous supplémenter si nécessaire.

J'ai peur que ça fasse mal ?

Sachez d’abord que nous sommes toutes différentes et qu’il y a donc des femmes à la sensibilité plus ou moins marquée. Parfois, certaines mamans ont mal pendant les 3 ou 4 premiers jours ; d’autres au contraire juste le premier jour. Et certaines disent ne pas souffrir du tout. Il n’y a pas de règles ! Chaque allaitement est différent, chaque maman le vit à sa façon. 

Pour éviter d’avoir mal, faites-vous aider pour les premières mises au sein afin de bien positionner le bébé, cela évitera aussi les crevasses. Il est vraiment important de se faire accompagner au départ.  N’oubliez pas non plus une règle d’hygiène importante : lavez-vous toujours les mains avant de toucher vos mamelons, pour éviter tout risque d’infection.

Vous pouvez aussi prendre soin de vos bouts de sein avec une pommade appropriée. Quoi qu’il en soit, si vous ressentez des douleurs au démarrage, cette sensation disparaîtra assez rapidement. 

J'ai plusieurs informations contradictoires sur l'allaitement. Je ne sais plus... 

Lorsque vous choisissez d’allaiter, l’idéal est de trouver une personne de référence avec laquelle vous vous sentez en confiance. Cela peut être une sage-femme, un médecin, une amie, à qui vous pourrez poser toutes vos questions pendant les premiers jours…  Cette personne doit idéalement avoir une expérience positive de l'allaitement et jouer un rôle de coach pour favoriser le démarrage...
Et surtout écoutez-vous ! Faites-vous confiance et faites confiance à votre bébé. La clé est souvent là! 

Puis-je manger de tout ?

Oui ! Le seul « aliment » interdit est l’alcool ! Veillez donc simplement à manger équilibré pour amener tous les nutriments nécessaires à votre bébé. Vous aurez notamment soif car l’allaitement déclenche la soif.  Hydratez-vous tant que vous voulez, avec de l’eau plate, gazeuse, aromatisée…
Renseignez-vous tout de même auprès de votre médecin ou sage-femme pour connaître les aliments et boissons qui vous sont autorisés.  

Je suis végétarienne. Dois-je être attentive à quelque chose en particulier ?

En tant que végétarienne, le risque principal c’est l’anémie (se caractérisant par un manque de fer). Veillez donc bien à vos apports en fer, consulter votre médecin pour vous en assurer.
Vous connaissez certainement les règles alimentaires à respecter lorsque l’on est végétarienne, comme adapter votre alimentation pour éviter les carences et vous sentir en forme. Il vous suffit donc de continuer pendant votre grossesse ainsi que durant votre période d'allaitement. 

À savoir : les bébés ne peuvent pas être nourris par des laits végétaux comme le « lait » d’amande, de noisettes… etc. En effet, selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES), les jus végétaux n'apportent absolument pas les nutriments essentiels indispensables aux bébés et leur utilisation entraine donc un risque pour leur santé. 

Je fume ... 

Evidemment, comme cela vous a certainement été rappelé depuis que vous êtes enceinte, le mieux est d’arrêter de fumer. Ce n’est pas facile et vous pouvez vous faire aider par un tabacologue, dont les séances peuvent être prises en charge par la Sécurité Sociale pendant la grossesse. Il existe d’ailleurs des sages-femmes tabacologues ! 

Quelle place pour le papa ?   

Le papa a un grand rôle à jouer lorsque la maman allaite : le rôle de soutien. Il est là pour accompagner la maman, l’écouter, l’épauler et la soutenir. 

Notez aussi qu’un bébé ne fait pas que manger et dormir  Le papa peut donc partager d’autres moments avec son enfant : le bain, le peau à peau, les moments câlins…  Et dans les bras de son papa, le bébé est porté différemment, ce qui est également très agréable pour lui. 

Je vais reprendre le travail et je veux encore allaiter ...  

C’est tout à fait possible même si ce n’est pas toujours facile. Avant toute chose, assurez-vous de pouvoir tirer votre lait quelque part sur votre lieu de travail.  Le code du travail prévoit des dispositions pour permettre aux mamans de poursuivre leur allaitement.

Vous pouvez vous organiser de plusieurs façons : 

- Tirer votre lait pour qu’il soit donné en votre absence.

- Commencer un allaitement mixte, avec des tétées le matin et le soir quand vous êtes là, et une préparation de suite pour votre bébé quand vous êtes au travail.

Est-ce que je vais perdre de la poitrine ?

A la fin de l’allaitement oui ! Les seins sont moins fermes, et il faut du temps pour que la masse graisseuse se reconstitue. Mais après cela, tout existe : certaines femmes perdent une taille, d’autres en gagnent une et d’autres encore retrouvent leur poitrine d’origine. 

 

Pour aller plus loin ...

X

Discutez en direct avec une diététicienne de 10h à 17h

 
.