Je m'inscris

Pour recevoir des bons de réduction, des bons plans et transformer vos achats en cadeaux inscrivez-vous au Club "Parlons Bébé”.

Inscrivez-vous
 

Un bébé
un arbre

Inscrivez gratuitement bébé pour qu'il soit parrain d'un petit arbre et recevez son certificat de parrainage.

J'inscris mon bébé

Collecteur de lapinous

Collectez les codes lapinous et
transformez vos achats
en cadeaux !

En savoir +

Pourquoi lire des contes aux enfants ?

« Maman, Papa, vous me lisez une histoire ? ». Ces petites histoires lui permettent de trouver des solutions à ses problèmes et bien plus encore. Explications.

 

« Maman, Papa, vous me lisez une histoire ? » Chaque soir, avant de s’endormir, votre enfant a besoin d’un conte. Et il a raison ! Ces petites histoires lui permettent de trouver des solutions à ses problèmes et bien plus encore. Explications.

 

Merci à Lise Bartoli, psychologue et auteur du livre « L’art d’apaiser son enfant »*.

 

Le conte, un formidable allié 


Un conte est une histoire qui n’a pas de temps, pas d’espace, qui peut se dérouler dans un pays totalement inconnu et qui est hautement symbolique. Il contient toujours un héros ou une héroïne qui a une problématique à résoudre et qui y parvient. L’enfant pourra donc s’identifier au personnage et se dire que si ce héros réussit à dépasser ses problèmes, lui aussi en est capable. Il garde alors ensuite en lui des tas de solutions auxquelles il pourra faire appel par la suite quand il sera confronté à une situation difficile, et ce tout au long de sa vie. Grâce aux contes, il apprend qu’il a en lui des ressources qui lui permettent de tout affronter et qu’il peut donc grandir sans crainte.

Ce qui est très important, c’est que le conte va agir sur l’inconscient. Grâce aux messages et aux symboles qu’il contient, le conte va aider l’enfant à débloquer des situations et à résoudre ses problèmes. 

 

Quand le conte parle directement à l’inconscient


L’inconscient gère de nombreux éléments dans nos vies et celles de nos enfants.  « Certains blocages peuvent être résolus si l’on s’adresse à l’inconscient, et pour cela, il faut parler son langage qui n’est autre que la métaphore, le symbole. » explique Lise Bartoli. En passant par le symbole, on va pouvoir l’atteindre plus facilement. L’inconscient va alors comprendre le message que l’on souhaite lui faire passer.

Vous pouvez d’ailleurs expliquer à votre enfant qu’il a en lui « une partie qui sait tout, une partie qui a même toutes les solutions à ses problèmes », et lui demander quelle apparence elle revêt pour pouvoir le convoquer au moment de l’histoire.

 

Comment choisir le conte qu’il lui faut ?


Votre enfant rencontre une difficulté et vous souhaitez l’aider avec un conte ? Vous pouvez tout à fait choisir une histoire qui est proche de celle de votre enfant mais cela n’atteindra pas son inconscient. Tout est question d’équilibre dans le choix du conte. « Vous devez choisir une histoire qui est proche de la problématique de votre enfant, sans être trop proche non plus, » explique Lise Bartoli. « S’il fait toujours pipi au lit, mieux vaut éviter de choisir une histoire avec un petit garçon qui a le même soucis. Votre enfant saura très bien pourquoi vous avez choisi ce livre ce qui limitera sa portée. Pour atteindre l’inconscient, il faut parler en métaphore. Vous pourrez alors par exemple parler d’une rivière qui s’écoule, qui envahit tout un village, que tout le monde cherche une solution, et que le petit garçon crée un barrage avec des pierres et parvient à contenir l’eau de la rivière… »

 

Les bonnes conditions pour lire un conte


Pour que le conte soit efficace, vous devez être dans de bonnes conditions : ne pas être pressé, ne pas être stressé et avoir plaisir à lui lire cette histoire.
Votre enfant quant à lui doit aussi être calme pour pouvoir se focaliser sur son conte. Pour cela, vous pouvez réaliser un petit exercice de visualisation avec lui. Vous pouvez par exemple lui demander d’imaginer un monde magique et de vous le décrire s’il le souhaite. Vous pouvez lui dire qu’il peut se relâcher dans ce monde là, qu’il peut peut-être y mettre un fauteuil, une chaise longue, un matelas très confortable… Il entrera ainsi dans un état lui permettant d’être plus attentif au conte. « Les enfants sont très rapidement dans un état amplifié de conscience, » témoigne la psychologue. « Il suffit que l’on commence l’histoire pour qu’il soit dans cet état », poursuit-elle. Vous pouvez aussi à ce moment là, lui demander d’appeler « la partie qui sait tout » à venir le rejoindre pour écouter l’histoire.

En revanche, un petit conseil : évitez de commencer votre conte en disant « Comme tu es timide, on s’est dit que ce serait bien de te lire ce livre ». Vous annuleriez tous les effets bénéfiques du contes… ou presque !

 

*« L’art d’apaiser son enfant », ed. Payot comporte 15 contes et visualisations.

Lise Bartoli est aussi la créatrice d’un jeu de cartes créatives destinées à créer des contes positifs.

Pour aller plus loin ...

X

Discutez en direct avec une diététicienne de 10h à 17h

 
.