Me connecter

Mes conseils grossesse

Je m'inscris

Pour bénéficier de conseils tout
au long de votre grossesse,
inscrivez-vous au Club
"Parlons Bébé":
développement de bébé,
alimentation, bons plans...

Je m'inscris
 

Mon calendrier de grossesse

Découvrez les grandes étapes de votre grossesse et vos premiers rendez-vous avec votre bébé grâce au calendrier de grossesse

En savoir plus

Calculez votre date d'accouchement

Outil gratuit et simple d'utilisation pour vous aider à calculer votre date d'accouchement.

Je calcule

10 astuces pour bien gérer vos contractions

Bien gérer la douleur des contractions avant l’accouchement est possible grâce à ces astuces.

Dans quelques mois, vous allez devenir une marathonienne. Un accouchement est comparable à cette course incroyable. Pour vivre au mieux ce marathon, supporter vos contractions et gérer la douleur, Audrey Garrigue, sage-femme, vous donne ses astuces.

 

 

1. Respirez


Comment bien respirer ? C’est facile, il suffit de caler votre respiration sur la contraction. Quand elle arrive, prenez une petite inspiration et soufflez pendant toute la contraction. Dès que vous n’avez plus d’air, reprenez une petite inspiration et soufflez de nouveau longuement. C’est ce que l’on appelle, la respiration profonde.

 

Il y a de nombreux avantages à bien respirer pendant le pré-travail (avant la péridurale pour celles qui la souhaitent) :

- Vous oxygénez votre utérus qui est un muscle qui a besoin d’oxygène pour bien fonctionner.

- Vous oxygénez aussi bien votre bébé qui en a particulièrement besoin à ce moment.

- Vous détournez votre attention de la douleur en vous concentrant sur la respiration

- Elle vous aide à rester sereine.

 

2. Marchez


A la maison ou la maternité, avant d’avoir la péridurale, pensez tout simplement à marcher. Etre en mouvement vous permet de mobiliser votre bassin et d’aider votre bébé à descendre. Cela vous fera donc le plus grand bien.
 

3. Etirez-vous


Pendant les contractions, on a tendance à se contracter. Il faut donc vous étirer pour vous détendre et faciliter le travail. 

Le papa se met debout, une écharpe autour du cou. Vous vous accroupissez devant lui et vous tenez l’écharpe par les deux bouts. Le papa se recule légèrement pour exercer une légère traction. Cette position est antalgique et vous fera donc le plus grand bien. 

 

4. Prenez un bain ou une douche chaude


A la maison, avant de partir à la maternité, vous pouvez prendre une douche ou un bain chaud pour vous soulager. Cependant, si vous avez perdu les eaux, mieux vaut partir directement à la maternité. Si vous êtes très mouillée par les eaux, vous pouvez prendre une petite douche pour vous rafraîchir rapidement.

 

5. Dansez !


Amenez votre playlist et dansez pendant les contractions ! Bougez, bougez, bougez sur la musique ! Danser sur votre musique préférée pourrait vous aider à mieux supporter les contractions.

 

6. Savourez le moment entre deux contractions


Une fois que la contraction est passée, soufflez un grand coup et profitez de ce moment. Un seul mot d’ordre: détendez-vous. Evitez de penser à la prochaine contraction, savourez le moment présent. 

 

7. Mettez-vous sur le côté


La tête du bébé doit se frayer un chemin dans le bassin. En bougeant, vous lui facilitez le travail. Avec la sage-femme, trouvez une position qui vous convient. Mettez-vous sur le côté droit dans le lit, ou sur le côté gauche pendant un certain temps. Mettez un coussin d’allaitement entre vos jambes en remontant la jambe du dessus très haut. Cette position vous permet de vous décambrer et de faciliter ainsi le passage du bébé.

 

8. Jouez au ballon


Allongée sur le dos, levez vos jambes et demandez à la sage-femme de placer un gros ballon en dessous. Demandez au papa de faire bouger le ballon en faisant des petits cercles. Ces mouvements permettent de mobilier le bassin.

 

9. Placez une galette sous vos fesses


La sage-femme place une galette sous vos fesses : il s’agit d’un cercle mou (souvent utilisé chez le kiné). Cela vous met en instabilité et permet à votre bassin de rester mobile. Cela évite en effet à votre sacrum et à votre coccyx d’être sur un plan dur ce qui leur permet de plus bouger et de faciliter ainsi le travail. 

 

10. Demandez un massage au papa

 

C’est le moment de l’inclure dans votre accouchement. Il semble démuni face à votre douleur ? Montrez-lui qu’il peut vous soulager en posant simplement sa main dans le bas de votre dos. Demandez-lui de vous masser légèrement cette zone et guidez-le. 

 

Pour aller plus loin ...

 
.