Mes conseils grossesse

Je m'inscris

Pour bénéficier de conseils tout
au long de votre grossesse,
inscrivez-vous au Club
"Parlons Bébé":
développement de bébé,
alimentation, bons plans...

Je m'inscris
 

Mon calendrier de grossesse

Découvrez les grandes étapes de votre grossesse et vos premiers rendez-vous avec votre bébé grâce au calendrier de grossesse

En savoir plus

Calculez votre date d'accouchement

Outil gratuit et simple d'utilisation pour vous aider à calculer votre date d'accouchement.

Je calcule

Entretien prénatal précoce : qu'est-ce que c'est ?

Même s’il a souvent lieu lors du 4ème mois de grossesse, l'entretien prénatal peut être réalisé à tout moment.

En plus des sept consultations obligatoires de suivi de grossesse, vous avez le droit à un entretien prénatal précoce. Un moment pour échanger, en toute confiance, sur de nombreux sujets.

Entretien prénatal précoce: un entretien personnalisé

 

L’entretien prénatal précoce (EPP) a été mis en place en 2007 grâce au plan de périnatalité.

Contrairement à une idée reçue, il peut être réalisé à tout moment ! Même s’il a souvent lieu lors du 4ème mois de grossesse, vous pouvez le faire avant ou après. Il s’agit d’un moment passé avec un professionnel de santé, un référent de votre grossesse. Mais ce n’est pas une consultation médicale. L’important ici : parler de soi, de ses ressentis, de ses questionnements, de son histoire, de son projet, durant 45 minutes. Pas de tabou ! 

« On peut tout à fait être amené à expliquer les échographies qui vont être prescrites, le déroulement d’une grossesse, ce qu’il est conseillé de faire et d’éviter… Tout comme être amené aussi à aborder des sujets plus délicats » détaille Frédérique Teurnier, sage-femme. « Quoi qu’il en soit, cet entretien est adapté à la patiente et à ses problématiques », ajoute t-elle. Il s’agit vraiment de la mise en place de la relation de confiance entre les professionnels de santé et la femme enceinte. Le but de cet entretien : mieux connaître la patiente, ses problèmes, pour mieux l’orienter dans un parcours de soin global. Mais attention, cela ne signifie pas non plus que vous êtes soumise à un interrogatoire. Vous partagez simplement ce que vous avez envie, dans la bienveillance et l’écoute.

Même sans inquiétude précise, l’entretien prénatal précoce vous est tout aussi destiné. Vous pourrez aborder des questions d’ordre général sur la maternité, la puériculture, le suivi de grossesse… Et apprendre de nouvelles choses !

Entretien prénatal précoce:   parlez avec une sage-femme

 

Parfois, une discussion peut soulever des questions, donner des idées… « Certaines femmes ne connaissent pas les différentes méthodes de préparation à l’accouchement, par exemple, d’autres se posent des questions sur l’allaitement… C’est vraiment le moment idéal pour évoquer ces sujets là », précise Frédérique Teurnier. Tout ce que vous direz sera consigné dans un dossier, avec votre accord. Ce qui permettra au professionnel qui vous a reçu de le transmettre aux équipes de la maternité où vous accoucherez.

Cet entretien est réellement un moment d’écoute et de partage entre un professionnel de santé et la future maman (et même les futurs parents). Vous pouvez poser toutes les questions que vous souhaitez, faire part de vos peurs également, ou vous confier sur certaines tensions psychologiques que vous avez. C’est aussi le moment où certains parents prennent davantage conscience de leur rôle. Ils ont alors beaucoup de questions qui se bousculent… Le but de cet entretien prénatal précoce : échanger et rassurer les futurs parents.

 

L’entretien prénatal précoce peut être réalisé par tout professionnel de santé : votre gynécologue, votre obstétricien ou une sage-femme bien entendu. Si vous hésitez entre deux professionnels de santé,  nous vous conseillons de vous tourner vers une sage-femme libérale proche de chez vous. Pourquoi ? Parce qu’elle pourra vous suivre pendant toute votre grossesse et même après, pour la rééducation périnéale ou pour des conseils post-accouchement, qui concernent l’allaitement, les soins du cordon etc…

Le futur papa peut être présent

 

Vous pouvez d’ailleurs venir accompagné de votre conjoint lors de cet entretien car celui-ci peut vous aider à réaliser un projet de naissance : document dans lequel vous rédigez vos souhaits concernant l'accouchement, par exemple "je ne souhaite pas de péridurale. 
Il est évidemment un peu tôt pour le définir complètement mais vous pouvez déjà évoquer ce qu’il est possible de faire, et vous donner le temps de réfléchir à ce que vous souhaitez vraiment. 

 

 

 

Pour aller plus loin ...

X

Discutez en direct avec une diététicienne de 10h à 17h

 
.