Me connecter

Mes conseils grossesse

Je m'inscris

Pour bénéficier de conseils tout
au long de votre grossesse,
inscrivez-vous au Club
"Parlons Bébé":
développement de bébé,
alimentation, bons plans...

Je m'inscris
 

Mon calendrier de grossesse

Découvrez les grandes étapes de votre grossesse et vos premiers rendez-vous avec votre bébé grâce au calendrier de grossesse

En savoir plus

Calculez votre date d'accouchement

Outil gratuit et simple d'utilisation pour vous aider à calculer votre date d'accouchement.

Je calcule

Quand partir à la maternité?

Vous êtes dans le neuvième mois de grossesse et vous vous posez la question que toutes les femmes enceintes se posent : quand dois-je partir à la maternité ? Vous allez voir que ce n’est pas si compliqué de le savoir.

 

Quand partir à la maternité?

Vous êtes dans le neuvième mois de grossesse et vous vous posez la question que toutes les femmes enceintes se posent : quand partir à la maternité ? Vous allez voir que ce n’est pas si compliqué de savoir quand on va accoucher.

 

Suivez le rythme des contractions

Nombreuses sont les femmes qui ont des contractions pendant leur grossesse. Comment distinguer alors celles qui annoncent le travail (et donc l’accouchement) de celles ressenties au cours des derniers mois ? Le premier repère est l’intensité de ces contractions. Elles sont généralement plus douloureuses que celles ressenties au cours de la grossesse. Le deuxième indicateur est le temps qui s’écoule entre deux contractions. C’est en effet un excellent moyen de savoir quand partir à la maternité.

  • Ce n’est peut être pas le moment si…

Pour savoir quand aller à la maternité : chronométrez le temps entre deux contractions. Vous en avez toutes les 15 minutes, mais elles ne se rapprochent jamais ? Ce n’est pas encore le moment de partir. 

Vos contractions sont irrégulières, espacées de plus de 10 minutes, et s’arrêtent d’un seul coup ? C’est un « faux travail », et ce n’est pas le bon moment. 

Une astuce pour savoir si le vrai travail a vraiment commencé : prenez un antispasmodique (que votre médecin vous aura prescrit). Si les contractions s’arrêtent, c’est que vous n’êtes pas encore sur le point d’accoucher. 

Si vous avez le moindre doute, n'hésitez pas à vous rendre à la maternité, une sage femme assurera le contrôle. Ils vous renverront à la maison si ce n'est pas le bon moment et vous garderont si c'est enfin le grand jour.

  • C’est surement le moment si…

Les contractions deviennent de plus en plus régulières, vous en avez toutes les 10 minutes, puis toutes les 5 minutes et elles durent plus de 30 secondes ? C’est le moment de prendre votre valise et de filer à la maternité ! 

Quelques éléments à prendre en compte : 

– Si c’est le jour, que vous habitez en pleine ville et qu’il y a de la circulation, partez dès que les contractions commencent à se rapprocher. 

– Si vous habitez loin de la maternité, faites de même. 

– Si c’est votre deuxième enfant ou plus, n’attendez pas que les contractions soient espacées de 5 minutes. Partez dès qu’elles sont espacées de 10 minutes. 

Vous perdez les eaux 

Le seul moment où l’on ne se demande pas quand partir à la maternité, c’est quand on perd les eaux. Si cela vous arrive : partez rapidement à la maternité, même si vous n’avez pas de contractions. Il faut vous rendre sans tarder à l’hôpital, car votre bébé n’est plus protégé et une éventuelle infection peut survenir. Sachez que le liquide amniotique est incolore et inodore.

  • Comment savoir si vous avez perdu les eaux ? 

– Un certain volume d’eau s’écoule d’un seul coup ? Pas de doute, c’est bien la rupture de la poche des eaux. 

– Un petit filet d’eau coule. Vous ne savez pas si c’est une fuite urinaire (fréquente à la fin de la grossesse) ou une fissure de la poche des eaux. Une astuce : essayez de vous retenir. Si vous y parvenez, c’est que ce n’est pas la perte des eaux. À l’inverse, si cela vous est impossible, c’est que vous perdez bien les eaux. Dans le doute, n’hésitez pas à vous rendre à la maternité. Une sage-femme contrôlera s’il s’agit bien de cela.

 

 

Pour aller plus loin ...

 
.