Bien-être pendant ma grossesse
Article
Add this post to favorites

14e semaine de grossesse (16 SA)

Vous êtes enceinte de 14 semaines soit 16 semaines d’aménorrhée. Vous ouvrez maintenant le chapitre du second trimestre en entamant le 4e mois de grossesse. 

 

  • Taille : 14 cm de la tête aux talons (9 cm de la tête au coccyx) 
  • Poids : environ 93 g 
  • Pensez à boire beaucoup d’eau et à manger des fibres. 
  • 27 semaines restantes 
5 mins de lecture

Alors que vous entrez dans la 14e semaine de grossesse, un nouveau chapitre passionnant s'ouvre dans votre voyage de maternité. Cette période marque non seulement le début du deuxième trimestre, mais elle apporte également des changements remarquables tant pour la maman que pour le bébé en pleine croissance. Les semaines qui forment le second trimestre sont souvent considérées comme les semaines les plus agréables de la grossesse. 

Dans cet article, nous explorerons les transformations que vous vivez, les étapes de développement clés de votre bébé, et vous fournirons des conseils pratiques pour naviguer dans cette phase avec aisance et assurance. 

Les moments clés à la 14e semaine de grossesse  

Lors de la 14e semaine de grossesse (16e semaine d’aménorrhée*) de nombreux changements et développements se produisent à la fois pour le bébé et pour la maman. C'est une période de croissance rapide où le bébé commence à prendre de plus en plus l'apparence d'un petit être humain, et la future maman constate des modifications significatives de son corps et de son bien-être. 

*absence de règles 

Plongez dans la 14ème semaine de grossesse : 

  • La taille du bébé, à partir de la 14e semaine, est mesurée de la tête aux talons plutôt que de la tête au coccyx. En effet, ses jambes sont dorénavant suffisamment dépliées. 
  • La structure du visage de votre enfant est entièrement formée. 
  • Les organes génitaux du fœtus sont assez développés pour permettre de connaitre le sexe de votre bébé. 

Que se passe-t-il pour bébé ? 

À ce moment de la grossesse, les changements physiques de votre bébé se font plus précis : les traits du visage deviennent de plus en plus distincts. La peau continue également de se développer (il est d’ores et déjà doté du derme et d’un épiderme). C’est aussi le moment où des cheveux commencent à apparaitre sur sa tête ainsi que les cils et sourcils. 

Votre bébé appréhende également le sens du toucher, il s’agit de son tout premier sens. Il sera bientôt sensible à vos caresses. 

De plus, son cerveau et la moelle épinière ont leur structure définitive. 

Les changements pour maman 

Généralement, les symptômes du premier trimestre de grossesse diminuent petit à petit pour entrer dans la phase où votre énergie sera au rendez-vous. 

Si certains symptômes s’estompent, les évolutions de votre corps vont faire place à de nouveaux ! On pense notamment aux brûlures d’estomac qui résultent de la pression exercée sur les organes de digestion due à l’augmentation de la taille de l’utérus. 

En outre, pendant la période de grossesse, la réponse immunitaire est modifiée. En effet, l’activité immunitaire est réduite pour éviter le rejet du fœtus. Il est donc recommandé, notamment lorsque votre grossesse se déroule en hiver de bien vous couvrir et d’appliquer les gestes barrières au quotidien. 

Votre ventre commence probablement à se voir, mais il reste peu encombrant à ce stade. 

Examens prénataux et consultations médicales 

À ce stade de la grossesse, aucune échographie n’est prévue (la deuxième échographie s’effectue entre la 20e et la 22e semaine de grossesse), en revanche, ce sera votre deuxième consultation avec votre médecin ou sage-femme. Cette visite régulière avec votre professionnel de santé permet de surveiller votre tension artérielle, le poids, la croissance de l'utérus, et d'autres indicateurs de santé générale. 

Profitez de cette consultation pour poser toutes les questions qui vous traversent l’esprit notamment sur le mode de vie (l'exercice, le sommeil, la gestion du stress et d'autres habitudes quotidiennes). 

Votre médecin vous prescrira également : 

  • Une analyse d’urine : pour détecter d'éventuelles infections urinaires, une glycosurie (présence de glucose dans l'urine) ou une protéinurie (présence de protéines dans l'urine) 
  • Une prise de sang : notamment si vous n’êtes pas immunisé contre la toxoplasmose 

Si aucune échographie n’est normalement prévue cette semaine, certains médecins peuvent proposer une échographie plus tôt. Cette échographie permet de vérifier la croissance et le développement du bébé, sa position, le placenta, et peut aussi révéler le sexe du bébé si vous souhaitez le savoir. 

Les cours de préparation à l’accouchement 

Il est encore un peu tôt pour commencer les cours de préparation à l’accouchement, mais si vous souhaitez d’ores et déjà commencer, rien ne vous y empêche. À défaut, vous pouvez vous renseigner sur les différentes manières de se préparer à l’accouchement : yoga prénatal, sophrologie, haptonomie, piscine…  

Le yoga prénatal par exemple est une très bonne option pour vivre la grossesse sereinement. 

👉À noter : uniquement les cours de préparation à l’accouchement dispensés par un médecin ou une sage-femme sont pris en charge par la sécurité sociale. 

Quelques conseils à 14 semaines de grossesse (16 SA) 

Avant, maintenant et pendant tout le reste de votre grossesse, veillez à conserver une alimentation équilibrée. Notamment concernant les envies sucrées, privilégier les fruits frais !  

Dans le cas où des brûlures d’estomac ont commencé à apparaître, il est possible de les réduire en scindant ses repas. Manger en plus petite quantité mais plus régulièrement. 

Si votre ventre n’est pas encore une source d’encombrement, le dos est peut-être d’ores et déjà sollicité. Au moment de vous coucher, allongez-vous sur le côté et placez un oreiller entre vos jambes pour être plus à l’aise. Cela permettra de réduire la pression sur le nerf sciatique. 

Ces conseils n’excluent pas la consultation de votre professionnel de santé en cas de doute. 

Et le partenaire dans tout ça ? 

À la 14e semaine de grossesse, le partenaire a un rôle à jouer pour éviter de se sentir exclu. S'impliquer dans la sélection des prénoms par exemple est un excellent moyen de participer activement à cette aventure.  

Il est également important pour le partenaire de se renseigner sur la grossesse, y compris les changements que traversent la mère et le développement du bébé. Apprendre comment soulager les effets secondaires de la grossesse, comme la fatigue ou les nausées, par des gestes simples comme offrir des massages ou aider dans les tâches quotidiennes, montre un soutien actif.  

La communication régulière est essentielle pour partager sentiments, attentes et craintes, renforçant ainsi le lien entre les partenaires. Participer aux rendez-vous médicaux peut également être une expérience enrichissante, permettant au partenaire de poser des questions (grossesse, naissance, accouchement…) et de se sentir plus impliqué. Enfin, planifier ensemble l'organisation de la maison et de la future chambre de bébé, les aspects financiers et les changements de mode de vie, contribuent à une expérience de grossesse équilibrée et partagée. 

Outils Icon
MVP Logo
  • Benefit Icon 1

    Accédez à des outils pratiques

    Recevez des astuces et conseils d'experts par e-mail

  • Benefit Icon 2

    Découvrez vos bons de réduction

    A utiliser sur les gammes GUIGOZ® 2 ou GUIGOZ® Croissance

  • Benefit Icon 3

    Un Bébé, Un Arbre

    Bébé devient parrain d'un petit arbre, recevez son certificat

téléphone

Les Laboratoires Guigoz à votre écoute !

Pour plus de conseils ou des réponses à vos questions, nous vous accompagnons au

0 800 100 409 - 24H/24 et 7J/7 (Service et appel gratuits)

Search icon

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.